Le ministre Hardeman souligne le premier anniversaire de son entrée en fonction à titre de ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales

Il y a un an, j'ai eu l'honneur d'avoir prêté serment pour exercer la fonction de ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales. C'est un grand privilège de pouvoir travailler en collaboration avec un secteur qui compte beaucoup pour moi et dont le potentiel de croissance est énorme. Tout aussi important, c'est un honneur pour moi de faire partie d'un gouvernement qui a été élu pour être pour la population et un véritable partenaire de l'Ontario rural.

Ce que j'ai le plus apprécié au cours des 12 derniers mois, c'est d'avoir écouté des gens vaillants de l'Ontario rural et du secteur agroalimentaire, et d'avoir reçu vos idées et points de vue lors de réunions, de conférences et d'autres activités. Les nombreux entretiens que j'ai avec des agriculteurs au sujet des difficultés auxquelles vous faites face sont à la base des décisions que je prends chaque jour. Notre gouvernement est à l'écoute. Nous sommes déterminés à ce que l'Ontario rural et le secteur agroalimentaire de l'Ontario soient ouverts aux affaires.

Cette année, nous avons pris des mesures pour nous débarrasser des formalités administratives inutiles tout en préservant les règles qui assurent la sécurité et protègent la santé de la population ontarienne. Nous faisons de réels progrès. Grâce à votre aide et à vos conseils, nous avons vite agi pour répondre aux préoccupations des agriculteurs et avons actualisé le Programme d'indemnisation des dommages causés par la faune afin de soutenir ceux qui perdent des animaux à cause des prédateurs. Notre gouvernement a pu ainsi aider les agriculteurs à faire face à des pertes indépendantes de leur volonté.

Lors des tables rondes que nous avons tenues à divers endroits en Ontario, nous avons consulté les agriculteurs et les transformateurs d'aliments pour faire le point sur les possibilités de croissance de leurs entreprises. Nous vous avons entendu haut et fort. Les formalités administratives vous terrassent sous leur paperasserie et leurs frais, et vous causent du stress supplémentaire. C'est pourquoi je m'emploie à rationaliser les processus de délivrance de permis et de certificat pour plus de 20 programmes qu'offre mon ministère.

J'ai pu constater moi-même à quel point nous sommes efficaces lorsque nous nous attaquons ensemble à certains problèmes difficiles auxquels le secteur est confronté. Le récent défi posé par le déoxynivalénol (DON) nous a tous obligés à retrousser nos manches et à travailler en collaboration. L'automne dernier, j'ai animé deux tables rondes avec des représentants du secteur pour discuter de la meilleure façon de soutenir les personnes dont les cultures sont touchées par cette maladie. Ensemble, nous avons pris des mesures immédiates pour aider les entreprises et les agriculteurs touchés. Nous voulons tous que les agriculteurs ontariens - et tout le monde le long de la chaîne de valeur - réussissent, ce qui veut dire que nous devons unir nos efforts pour trouver ensemble des solutions pour aider à gérer les sortes de problèmes que la nature peut créer.

J'ai hâte de continuer à collaborer avec le secteur pour moderniser les programmes de protection financière des entreprises agricoles de la province. L'Ontario est un chef de file dans la prestation de programmes de gestion des risques pour les agriculteurs, et nous tenons à ce que ces programmes soient offerts aux agriculteurs lorsqu'ils en ont besoin. Nous protégeons ce qui compte le plus pour les agriculteurs et les collectivités rurales de l'Ontario, afin qu'ils puissent réussir aujourd'hui et demain.

Nous prenons des mesures pour élargir l'accès au gaz naturel dans les régions rurales de l'Ontario et nous investissons dans les services à large bande dans les régions rurales afin de relier vos foyers et vos entreprises à un réseau Internet à haute vitesse fiable et abordable. Nous avons également annoncé un nouveau programme de développement économique rural qui aidera nos collectivités rurales à prospérer. Le programme sera lancé à la fin de juillet.

L'agriculture est une activité difficile. Vous devez souvent composer avec des facteurs indépendants de votre volonté, et cela peut avoir des conséquences néfastes pour vous et votre famille. Le printemps a été difficile, et je sais combien cela a été frustrant pour tout le monde. Les agriculteurs sont parmi les gens les plus solides et les plus endurants qui soient, mais cela signifie aussi qu'il est parfois plus difficile pour eux de demander de l'aide. C'est pourquoi j'ai fait une priorité de la lutte contre la stigmatisation qui est toujours attachée à la santé mentale dans le secteur agroalimentaire.

Nous appuyons les collectivités et les personnes qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale et de toxicomanie. Nous avons en effet affecté une somme de 3,8 milliards de dollars, étalée sur 10 ans, pour des traitements dans les domaines de la santé mentale et de la toxicomanie. Je vous encourage à surveiller vos amis, vos voisins et les membres de votre famille qui éprouvent des difficultés. Si vous ou quelqu'un que vous connaissez avez besoin d'aide, veuillez la demander.

Lorsque je réfléchis à l'année qui vient de s'écouler, je vois un fil conducteur dans nos réalisations - et ce fil, c'est votre contribution et votre apport. Je crois que nos agriculteurs, nos transformateurs et tous les membres de notre secteur agroalimentaire sont les vrais experts pour ce qui est d'assurer la croissance du secteur, et je me réjouis à la perspective de poursuivre notre collaboration pour faire de l'Ontario un endroit ouvert aux affaires et un lieu de croissance. Mon objectif pour l'année à venir est de faire des régions rurales de l'Ontario et de notre secteur agroalimentaire un endroit où il fait bon grandir… et d'avoir du soleil!

- Ernie Hardeman, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Firstname SPACE Lastname SPACE HYPHEN SPACE Title/Affiliation
(eg. John Doe - Crop Specialist/University of Guelph)
Use a SEMI COLON to separate multiple entries:
(eg. John Doe - Crop Specialist/University of Guelph; Jane Doe - Crop Specialist/OMAFRA)
Date de création : dd SPACE fullmonth SPACE yyyy
Dernière révision : dd SPACE fullmonth SPACE yyyy