Régulateurs de croissance des cultures fruitières

Table des matières

  1. Introduction
  2. Utilisation des régulateurs de croissance des pommes
  3. Utilisation des régulateurs de croissance des poires
  4. Utilisation des régulateurs de croissance des petits fruits
  5. Utilisation des régulateurs de croissance des cerises douces
  6. Utilisation des régulateurs de croissance des cerises acides
  7. Conclusion

Introduction

Qu'entend-on par régulateur de croissance des plantes?

Les régulateurs de croissance des plantes (RCP) sont des produits chimiques utilisés pour modifier la croissance des plantes et qui favorisent la ramification, freinent la croissance des pousses, améliorent le retour de floraison, éliminent les fruits en excès et modifient le processus de maturation. De nombreux facteurs interviennent dans l'action exercée par le RCP, y compris la manière avec laquelle le produit est absorbé par la plante, l'âge et la vigueur de l'arbre, le dosage utilisé, le moment du traitement, le cultivar ainsi que les conditions météorologiques avant, durant et après l'application.

Les régulateurs de croissance peuvent être regroupés en cinq classes : les composés apparentés aux auxines, les gibbérellines et les inhibiteurs de la biosynthèse des gibbérellines, les cytokinines, l'acide abscissique et les produits qui influent sur la teneur en éthylène. Il existe aussi des produits qui bloquent la biosynthèse des hormones végétales (Apogee, Retain).

Description des cinq classes de régulateurs de croissance utilisés dans les cultures fruitières :

Auxines: Les auxines sont des substances qui stimulent la croissance des végétaux et contribuent à l'élongation des pousses; toutefois, à des concentrations élevées, elles peuvent inhiber la croissance des bourgeons latéraux. En plus d'être utilisées comme régulateurs de croissance, les auxines peuvent aussi agir comme herbicides (2, 4-D, etc.). En production pomicole, l'acide naphtalène acétique (ANA) est une auxine synthétique qui peut être utilisée pour éclaircir les fruits et prévenir leur chute peu avant la cueillette. Pour plus d'information sur l'emploi des agents d'éclaircissage, voir ontario.ca/pommes, puis cliquer sur Éclaircissage des arbres fruitiers.

Gibbérellines: Les gibbérellines (GA) favorisent l'élongation cellulaire et la croissance des tiges et contribuent aussi à la régulation du processus de dormance. Promalin®/Perlan® (contenant les GA4+7 et de la 6-benzyladénine) ont été utilisés dans le but d'améliorer le calibre des fruits et de réduire le roussissement chez les pommes. ProGibb 40SB et Falgro (contenant de la GA3) sont employés pour retarder la maturité, améliorer la fermeté du fruit et prolonger la période de cueillette des cerises douces. Les gibbérellines sont utilisées pour les cerises acides afin de réguler la floraison et d'éviter ainsi la surproduction. Apogee® (prohexadione-calcium) inhibe la biosynthèse des gibbérellines. On utilise ce produit pour modifier la morphologie des arbres (pommiers et cerisiers) et pour freiner la production de stolons dans les fraisiers.

Cytokinines: Les cytokinines favorisent la division cellulaire. Les cytokinines interviennent dans le processus de ramification et stimulent la formation des boutons floraux. Elles sont utilisées comme agents d'éclaircissage des fruits (Maxcel® ou Cilis Plus® 6-BA) dans les pommiers. Pour plus d'information sur l'emploi des agents d'éclaircissage, voir ontario.ca/pommes, puis cliquer sur Éclaircissage des arbres fruitiers.

Acide abscissique: L'acide abscissique agit sur le processus de dormance des bourgeons et des semences, inhibe la croissance de pousses et intervient dans la régulation de la perte d'eau par les plantes.

Éthylène: L'éthylène favorise l'abscission des feuilles et des fruits, inhibe l'élongation des pousses ainsi que la formation de boutons latéraux. Chez les pommiers et les cerisiers, l'éthylène intervient dans la transition du fruit entre la maturité physiologique et le mûrissement complet. L'éthéphon (Ethrel®) est une substance synthétique qui dégage de l'éthylène au moment de l'application. Retain agit sur la biosynthèse de l'éthylène, permet au fruit de rester plus longtemps dans l'arbre et prolonge sa durée de conservation.

Il existe différents régulateurs de croissance homologués pour utilisation sur les cultures fruitières en Ontario.

Utilisation des régulateurs de croissance des pommes

Amélioration de la forme du fruit

Promalin® et Perlan®

Promalin et Perlan (combinaison de benzyladénine et des gibbérellines A4A7) sont des régulateurs de croissance des plantes, utilisés pour améliorer la forme des pommes en favorisant l'élongation du fruit et la formation de lobes de calice plus proéminents pour les cultivars qui ont la forme typique des pommes Red Delicious, Golden Delicious, Ambrosia et Gala. Perlan est le seul produit homologué pour la Red Delicious. Pour que les résultats soient satisfaisants, il est indispensable de faire les traitements au bon moment, d'utiliser les doses recommandées et d'assurer un bon recouvrement.

Notes sur le traitement :

  • Pour un maximum de résultats, faire la première application de Promalin ou de Perlan quand les fleurs centrales des bouquets sont entre la pleine floraison et la chute des premiers pétales. Les traitements effectués avant ou après l'intervalle recommandé risquent de ne pas donner des résultats satisfaisants.
  • Dans le cas du Promalin, effectuer une seule application à raison de 1,2 -2,3 L/ha. En cas de floraison prolongée, il est aussi possible de répartir le traitement en deux applications de 0,6-1,2 L/ha. Pour la première application, appliquer 0,6-1,2 L de Promalin/ha du début de la floraison de la fleur centrale jusqu'au début de la chute des pétales des fleurs latérales. Faire la seconde application 3 à 21 jours plus tard (ou quand l'ensemble du pommier est en pleine floraison).
  • Dans le cas de Perlan, effectuer une seule application de 1,2 -2,3 L/ha. Si la floraison se prolonge, utiliser d'abord 1,2 L/ha puis faire un autre traitement 5 à 7 jours plus tard.
  • Une humidité relative élevée et des conditions d'assèchement lentes favorisent une absorption maximale. Il vaut mieux faire le traitement le matin ou le soir.

Mises en garde : L'utilisation de doses ou de volumes plus élevés que ceux qui sont recommandés sur l'étiquette ou la présence de fleurs faibles ou endommagées par le gel peut causer l'éclaircissage des fruits. L'usage des produits Promalin ou Perlan peut également provoquer un éclaircissage plus prononcé des fruits lors des pulvérisations subséquentes d'un agent d'éclaircissage des fleurs. Lorsque le dard est peu vigoureux ou que les fleurs centrales des bouquets ont été endommagées par le gel, les pommes peuvent ne pas réagir aux produits Promalin et Perlan. S'abstenir de tout traitement avec Promalin ou Perlan si de la pluie est prévue dans les 6 heures qui suivent. Ne pas appliquer ces produits si les températures sont inférieures à 24°C ou supérieures à 32°C.

 

Amélioration du calibre du fruit

Il est possible d'améliorer le calibre des fruits en éclaircissant les pommiers afin d'obtenir la charge fruitière souhaitée. Pour ce faire, on a recours à un agent d'éclaircissage chimique ou à l'éclaircissage manuel des jeunes fruits. L'éclaircissage hâtif constitue le facteur le plus important dont il faut tenir compte pour accroître le calibre des fruits, et d'autres renseignements à ce sujet sont présentés sur la page Web Éclaircissage des arbres fruitiers. Les produits suivants peuvent également servir à l'éclaircissage des fruits en vue d'en améliorer le calibre.

MaxCel® ou Cilis PlusMC
  • MaxCel ou Cilis Plus (1,9 % ou 2,0 %, respectivement, de 6-benzyladenine(6-BA)) améliore le calibre des fruits en stimulant la division cellulaire peu après la floraison dans les premiers stades de la formation et du développement des fruits

Notes sur le traitement :

  • Faire 2 à 4 applications à des concentrations de 10-50 ppm, à partir de la chute des pétales, puis à intervalles de 3 à 10 jours. Pulvériser un volume de bouillis qui recouvre tout le feuillage et les fruits (soit 1000 L/ha).
  • Il est possible de procéder à l'éclaircissage de certains cultivars faciles à éclaircir et/ou si les conditions sont favorables à l'éclaircissage. Pour lire les notes particulières sur les cultivars et connaître les conditions météorologiques favorables à l'éclaircissage, se reporter à la page Web Éclaircissage des arbres fruitiers.
  • On obtient les résultats les meilleurs quand les températures sont supérieures à 18 °C durant la journée du traitement et pendant les 2 à 3 jours suivants. Éviter de faire un traitement lorsque les températures sont supérieures à 30 ?C.
  • Ne pas dépasser la dose de 446 g de 6-BA (22,5 L de MaxCel, 21,3 L de Cilis Plus) par ha pour l'ensemble des applications de 6-BA au cours d'une saison de croissance.
  • Ne pas appliquer MaxCel moins de 86 jours avant la cueillette et Cilis Plus moins de 28 jours avant la cueillette.

Promalin®

  • Lorsque les conditions météorologiques sont propices, Promalin (1,8 % de 6-Benzyladenine et Gibberellins A4A7) peut favoriser l'accroissement du calibre des fruits et de leur poids pour la plupart des cultivars.
  • Pour lire les instructions relatives au traitement au moyen du Promalin, se reporter à la section Amélioration de la forme du fruit.

Réduction du roussissement des pommes

Promalin®

Le roussissement peut se produire chez les cultivars vulnérables (Golden Delicious) durant des périodes prolongées de temps frais, pluvieux ou et humide survenant à la floraison ou durant les premiers stades de fructification. Promalin permet de réduire le roussissement en augmentant la densité cellulaire de l'épiderme dans la peau. À noter que Promalin est sans effet contre le roussissement causé par le gel, la maladie, la dérive d'herbicide ou une réaction de phytotoxicité.

Notes sur le traitement :

  • Appliquer 250-500 mL de Promalin/ha à intervalles de 7 à 12 jours, jusqu'à concurrence de 4 applications, à partir de la pleine floraison jusqu'à la chute des pétales.
  • Quand les conditions favorisent l'apparition du roussissement (périodes prolongées de temps froid et pluvieux au moment de la floraison), raccourcir l'intervalle entre les traitements et utiliser la dose supérieure.
  • Appliquer quand les conditions favorisent un assèchement lent, afin de maximiser l'efficacité du traitement.

Mises en garde : Ne pas appliquer Promalin lorsque la température de l'air est inférieure au point de congélation ou supérieure à 32°C. Un épisode de pluie ou d'irrigation sur frondaison dans les 6 heures qui suivent l'application va souvent réduire l'activité de Promalin. Un pH situé entre 7,0 et 8,5 donnera de meilleurs résultats.

Modification de la croissance de l'arbre

Promalin®

Pour la plupart des systèmes de plantation à haute densité, il est important d'avoir des arbres de pépinière bien ramifiés. Chaque arbre de pépinière devrait idéalement avoir de 10 à 15 branches latérales afin d'assurer une productivité suffisante les deuxième et troisième années. Promalin peut servir à stimuler l'épanouissement des bourgeons latéraux et la ramification des jeunes arbres, ce qui amène les rameaux à pousser selon un meilleur angle et améliore la structure des arbres en vue d'une récolte hâtive.

Note de traitement :

  • Pour les arbres de pépinière ainsi que pour les pommiers non fructifères dans les vergers, des applications foliaires devraient être faites une fois que les arbres ont atteint la hauteur offrant la ramification latérale souhaitée (p. ex., 75 cm du sol).
  • Pour les arbres de verger, les applications foliaires sont effectuées lorsque la nouvelle pousse terminale mesure environ 2,5 à 8 cm de longueur (autour du stade de la fleur centrale ouverte jusqu'à une semaine après la chute des pétales).
  • Appliquer Promalin à raison de 62,5-250 mL pour 10 L de bouillie (125-500 ppm) dans le cas des arbres de pépinière et de verger.
  • Mouiller à fond la partie de l'arbre que l'on souhaite voir se ramifier.
  • La bouillie finale devrait avoir un pH d'au plus 8.
  • Un volume de pulvérisation de 19 à 38 L appliqué à l'aide d'un pulvérisateur portable sous pression traite 200 à 300 arbres non fructifères âgés d'un à quatre ans.
  • Appliquer quand les conditions favorisent un assèchement lent, afin de maximiser l'efficacité du traitement.
  • Promalin peut aussi être mélangé avec de la peinture au latex qu'on applique directement sur les bourgeons de pommiers (de pépinière et de verger). On devrait appliquer la peinture au printemps quand les bourgeons terminaux commencent à gonfler, mais avant l'apparition des pousses.
  • NE PAS appliquer le mélange Promalin-peinture au latex après le débourrement. Une application après le débourrement risquerait de blesser l'extrémité tendre des pousses et d'empêcher dès lors l'élongation de ces dernières.
  • La dose est de 100-166 mL de Promalin/500 mL de peinture au latex. Appliquer le mélange Promalin-peinture au latex avec un pinceau ou une éponge pour recouvrir uniformément la surface de l'écorce. Appliquer uniquement sur le bois âgé d'un an. Une encoche réalisée dans l'écorce, avant le traitement, à l'aide d'une lame de scie à métaux au-dessus du bourgeon augmente considérablement l'efficacité du traitement. S'assurer d'encocher le bois avant au moins 2 jours de beau temps (quand aucune pluie n'est prévue), afin de permettre une cicatrisation suffisante et de prévenir les chancres.

Mises en garde : Voir les mises en garde mentionnées ci-dessus à la section Réduction du roussissement des pommes.

Régulation de la croissance végétative des pommiers

Apogee® ou Kudos® 27,5 WDG

Apogee ou Kudos 27,5 WDG (prohexadione de calcium) est un régulateur de croissance des plantes qui inhibe la synthèse des gibbérellines.

Les arbres traités avec Apogee ou Kudos 27,5 WDG ont souvent le même nombre de pousses que les arbres non traités, sauf que leurs pousses sont plus robustes ou de plus gros diamètre et qu'elles ont des entre-nœuds compressés. Apogee ou Kudos 27,5 WDG ne réduit pas le nombre de feuilles ni le calibre des fruits. Utilisé correctement dans les vergers de pommiers,

Apogee ou Kudos 27,5 WDG peut :

  • réduire la croissance des pousses de 20-60 % et réduire le temps nécessaire à l'élagage durant la période de dormance et/ou durant l'été;
  • donner des fruits plus colorés dans le cas des cultivars à fruits rouges;
  • donner une couronne plus aérée qui facilite le recouvrement uniforme du feuillage lors des pulvérisations;
  • réduire l'incidence et la gravité du feu bactérien (brûlure bactérienne) sur les pousses, bien qu'il soit sans effet contre le feu bactérien affectant les fleurs.
  • Remarque : Apogee ou Kudos 27,5 WDG n'exerce aucune activité sur la bactérie responsable du feu bactérien (brûlure bactérienne) et de la brûlure des fleurs.

Notes de traitement :

  • L'évolution de la croissance des pousses terminales, de la mise à fruits et l'efficacité d'Apogee ou Kudos 27,5 WDG varient selon les régions. Par conséquent, la dose à employer et le calendrier des traitements peuvent varier d'une région à l'autre.
  • Faire le premier traitement de la fin de la floraison au début de la chute des pétales lorsque les pousses terminales (ou les bourses) ne mesurent pas plus de 2,5-5 cm de longueur. Les traitements effectués plus tard ne donneront pas de résultats satisfaisants.
  • Il doit y avoir une surface foliaire suffisante pour permettre la diffusion d'Apogee ou Kudos 27,5 WDG dans les feuilles
  • Apogee ou Kudos 27,5 WDG n'est pas toxique pour les abeilles.
  • La dose dépend surtout des dimensions de l'arbre, de sa vigueur et selon que l'on vise à protéger la plantation contre le feu bactérien affectant les pousses ou non. Les infections causées par le feu bactérien seront partiellement maîtrisées à partir de ce point. Suivre les étapes indiquées sur l'étiquette pour décider du volume de solution diluée selon la méthode du volume de frondaison par rang. Pour connaître les différentes doses employées pour un volume de solution diluée 1,000 L/ha, voir le tableau 1. Doses suggérées d'Apogee ou Kudos 27,5 WDG (g à l'hectare)
  • Apogee ou Kudos 27,5 WDG donne de bons résultats quand il est appliqué en solutions plus concentrées, pourvu que le volume de bouillie soit suffisant pour bien mouiller tout le feuillage. Les pulvérisations à bas volume des régulateurs de croissance des plantes et des agents d'éclaircissage chimique ne sont pas recommandées.
  • Les doses d'Apogee ou Kudos 27,5 WDG doivent être modifiées selon les conditions du verger et de l'environnement. Pour plus d'information, voir le tableau 2. Facteurs liés au verger et à l'environnement justifiant une modification des doses et du nombre de pulvérisations.
  • Répéter les traitements à intervalles de 14 à 21 jours, selon le degré de régulation de croissance souhaité. Il faut environ 14 jours avant qu'Apogee ralentisse la croissance. Le produit se décompose dans l'arbre en quelques semaines; il peut donc être nécessaire de faire deux applications pour maintenir l'effet tout au long de la saison.

Tableau 1. Pour un volume de solution diluée de 1,000 L/ha3 (utiliser ce tableau conjointement avec l'étiquette du produit)

Niveau du programme Apogee ou Kudos 27,5 WDG Vigueur des arbres2 Nombre de pulvérisations 1re pulvéris.
Chute des pétales
2e pulvéris.
Nouaison
3e pulvéris.
Chute de juin
4e pulvéris.
Croissance
Total (g/ha) pour la saison4 )
1 Faible 1 450 - - - 450
2 Faible 2 270 270 - - 540
3† Moyenne 2 450 450 - - 600
4 Moyenne-élevée 3 450 450 270 - 1,170
5 Élevée 3 450 450 450 - 1,350
6 Élevée 4 450 450 450 270 1,620

- = aucune activité
† Dose de base suggérée. Passer au niveau suivant (supérieur ou inférieur) en fonction des facteurs énumérés dans le tableau 2. Facteurs liés au verger et à l'environnement justifiant une modification des doses et du nombre de pulvérisations d'Apogee ou de Kudos 27,5 WDG.
2 La vigueur s'entend de l'importance de la croissance des pousses au cours d'une même saison de végétation. Ne pas confondre avec le volume de frondaison par rang.
3 Le volume de pulvérisation peut augmenter ou diminuer selon l'ampleur de la frondaison (voir Sprayers101, A Proposal: Crop-Adapted Spraying (CAS) for Apple Orchards (en anglais)). Les doses doivent être augmentées lorsque des volumes d'eau plus élevés sont requis pour obtenir un recouvrement adéquat.
4 La dose maximale totale pour toute une saison de croissance ne devrait pas dépasser 5,4 kg d'Apogee
ou de Kudos 27,5 WDG.

Mises en garde : Ne pas mélanger Apogee ou Kudos 27,5 WDGdans la cuve du pulvérisateur avec des solutions renfermant du calcium, comme le chlorure de calcium, car, en présence de calcium, Apogee ou Kudos 27,5 WDG précipite dans le réservoir, obstrue les buses et les filtres, et perd de son efficacité.

Il arrive qu'Apogee ou Kudos 27,5 WDG stimule la nouaison et rende l'éclaircissage plus difficile. Cette réaction n'est pas toujours observée, mais elle risque davantage de l'être quand les concentrations sont supérieures à 125 ppm (45 g/100 L). Pour obtenir le degré d'éclaircissage recherché, il se peut qu'il faille renforcer l'éclaircissage chimique ou manuel des arbres traités à Apogee ou Kudos 27,5 WDG.

Apogee ou Kudos 27,5 WDG peut causer un fendillement grave des fruits des cultivars Empire et Stayman. La cause est méconnue, mais le phénomène serait lié à des conditions environnementales. Apogee ou Kudos 27,5 WDG risque d'abaisser le rendement et le rendement commercialisable des pommiers Cortland. Il n'en reste pas moins que ce produit présente des avantages réels lorsqu'il est utilisé sur des cultivars, comme Cortland et Northern Spy, qui portent leurs fruits à l'extrémité des pousses, si l'on en juge d'après les observations recueillies dans d'autres régions où les entre-nœuds raccourcis des arbres traités à Apogee ou Kudos 27,5 WDG se traduisent par une croissance plus compacte.

Tableau 2. Facteurs liés au verger et à l'environnement justifiant une modification des doses et du nombre de pulvérisations d'Apogee ou de Kudos 27,5 WDG
Facteur Comment modifier les doses d'Apogee ou de Kudos 27,5 WDG si le facteur est présent
Élagage de dormance sévère Augmenter la dose de 10-20 %/ha à chaque pulvérisation
Longue saison de croissance Ajouter une 3e ou une 4e pulvérisation
Faible charge fruitière Opter pour le traitement correspondant au niveau suivant (supérieur)
Recouvrement douteux Opter pour le traitement correspondant au niveau suivant (supérieur)
Maîtrise partielle du feu bactérien Opter pour le traitement correspondant au niveau suivant (supérieur) ou appliquer au départ la dose de 650 g/1?000 L

Retour de floraison favorisé la saison suivante

ANA (Fruitone-L®)

L'ANA (acide 1-naphtalène acétique) est un régulateur de croissance des plantes de la classe des auxines qui favorise efficacement le retour de floraison lorsqu'il est utilisé au moment de l'éclaircissage sur les arbres qui ne produisent qu'un an sur deux. Dans ce cas, une année de pleine floraison et de mise à fruits abondante est considérée comme une année productive et une année improductive correspond à celle où la floraison et la mise à fruit sont peu abondantes. L'utilisation d'ANA est plus efficace durant les années productives et favorisera le retour de floraison pour la saison suivante dite improductive.

Notes sur le traitement :

  • Effectuer les traitements du stade de la chute des pétales (pommettes de 3 à 7 mm) au début de la nouaison (pommettes de 8 à 10 mm) à raison de 39-310 mL/1,000 L d'eau (1,2-9,7 ppm).
  • Utiliser les volumes d'eau supérieurs lorsque les conditions climatiques sont propices à un assèchement lent.
  • L'ANA résiste à l'entraînement par la pluie après 2-3 heures.
  • L'ANA peut être mélangé au carbaryl (Sevin XLR).
  • L'ANA est plus efficace lorsqu'il est appliqué par temps doux et calme et quand les conditions climatiques favorisent un assèchement lent, ce qui se produit surtout le matin.
  • Il est préférable d'appliquer l'ANA lorsque les températures se situent entre 21 °C et 24 °C. Le produit ne devrait pas être utilisé à des températures inférieures à 15,6 °C ou supérieures à 26,7 °C.

Mise en garde : Ne pas appliquer durant la même saison de croissance que MaxCel ou Cilis Plus, au risque d'indure la formation de fruits nains dans le cas de cultivars vulnérables (c.-à-d., Fuji, Red Delicious, Golden Delicious et Gala)..

Amélioration de la floraison sur les arbres non fructifères

Ethrel®

Ethrel (éthéphon) peut servir à améliorer la floraison sur les arbres non fructifères.

Notes sur le traitement

  • Faire une pulvérisation foliaire d'Ethrel sur des pommiers non fructifères, de 1 à 2 semaines après la floraison (moment déterminé d'après les pommiers productifs de la région).
  • Sur les jeunes pommiers qui commencent à peine à donner quelques fleurs, repousser les applications jusqu'à 3 à 5 semaines après la pleine floraison, afin d'éviter le suréclaircissage et la déformation des fruits.
  • Les arbres doivent être suffisamment gros et parvenus au stade où ils porteront des fruits l'année suivant l'application.
  • Dans le cas des pommiers de type spur, mélanger 2 L d'Ethrel dans 1,000 L d'eau et faire un traitement en dilué jusqu'au point de ruissellement.
  • Pour les cultivars de type non-spur, mélanger 4,25 L d'Ethrel dans 1,000 L d'eau. Pour les pulvérisations en concentré, mélanger, dans 500 L d'eau, 7 L d'Ethrel/ha dans le cas des pommiers de type spur et 14 L d'Ethrel/ha dans le cas des pommiers de type non-spur.
  • Il est possible que ce dosage élimine complètement les fruits de l'année en cours, surtout si le traitement se fait moins de 4 semaines après la pleine floraison.

Amélioration de la couleur des fruits

Ethrel ®

Ethrel (éthéphon) peut être utilisé pour stimuler la maturation et améliorer la couleur des pommes dont la commercialisation est immédiate. Les pommes traitées avec Ethrel ne se gardent pas longtemps et les fruits peuvent tomber prématurément.

Notes sur le traitement :

  • Pour prévenir une trop grande chute prématurée des fruits après l'utilisation d'Ethrel, traiter avec un inhibiteur de chute convenable comme l'acide 1-naphtalène acétique (ANA).
  • Deux traitements sont nécessaires : le premier, provenant d'un mélange en cuve effectué au moment où l'on pulvérise Ethrel et le second, 5 jours plus tard. Utiliser l'inhibiteur de chute à la dose recommandée sur l'étiquette.
  • Ne traiter que le nombre d'arbres dont les fruits peuvent être cueillis en l'espace de 2 à 3 jours.
  • Selon le cultivar et la température de l'air, les fruits seront prêts à être cueillis dans les 5 à 10 jours suivant la pulvérisation.
  • Évaluer la maturité des pommes chaque jour après le traitement d'après leur fermeté, leur teneur en amidon, leur arôme et leur couleur.
  • Il est plus facile de s'occuper de quelques arbres fruitiers traités à intervalles de 3 à 4 jours que d'un grand nombre d'arbres pulvérisés en une seule opération.
  • S'assurer d'un marché pour les pommes traitées, avant de commencer les pulvérisations, surtout pour les cultivars précoces.
  • Les doses à utiliser dépendent du cultivar, de la date du traitement, de la vigueur des arbres, de la température, des conditions atmosphériques et du degré de la réaction requise.
  • Pour les cultivars hâtifs comme Jerseymac et Paulared, qui mûrissent sous des conditions plus chaudes, utiliser 0,75-1,5 L d'Ethrel/ha dans suffisamment d'eau pour bien mouiller les arbres.
  • La McIntosh nécessite 1,5 - 4,25 L/ha. Utiliser la dose supérieure, tôt en saison, sur les pommiers qui ont une teneur en azote élevée ou qui sont mal élagués.
  • Utiliser des doses moins fortes sur les jeunes pommiers bien élagués ou sur les pommiers ayant une faible teneur en azote
  • On obtient un maximum de résultats quand Ethrel est pulvérisé 2 à 3 semaines avant la cueillette.
  • Il est important d'assurer un bon recouvrement.

Blush™

Blush (prohydrojasmon) st utilisé pour accroître la production d'anthocyanine et améliorer la coloration des pommes bicolores comme Fuji, Gala, Honeycrisp et McIntosh. Ce produit peut également aider à contrer le retard de la coloration de la pomme provoqué par ReTain; il favorise aussi la dégradation de la chlorophylle, améliore l'accumulation d'anthocyanine et de carotène, ce qui rehausse la coloration rouge de la pomme. Il se peut que l'amélioration de la coloration ne soit pas apparente si la souche du cultivar est reconnue pour produire une bonne coloration ou si le verger bénéficie généralement de bonnes conditions environnementales pour produire une belle coloration.

Notes sur le traitement :

Faire 1-2 applications de Blush, 7 à 28 jours avant la date de cueillette prévue à raison de 190-381 mL/100 L d'eau (100-200 ppm). Si on effectue deux traitements, faire le premier 21 à 28 jours avant la cueillette, et le deuxième, 7 à 14 jours plus tard. La première application devrait se faire une fois que la coloration rouge commence à devenir apparente. Les résultats sont variables et peuvent dépendre du cultivar et des conditions ambiantes. Ne pas appliquer sur des arbres blessés ou soumis à un stress attribuable à la chaleur excessive, à la sécheresse, à la maladie ou à des carences nutritionnelles. Pour de meilleurs résultats, appliquer dans des conditions d'assèchement lent et éviter de faire les traitements au cours des périodes les plus chaudes de la journée.

Lutte chimique contre la chute prématurée des pommes

La tendance à la chute prématurée des fruits diffère pour chaque cultivar. En Ontario, ce sont les cultivars McIntosh et Honeycrisp qui sont les plus préoccupants à ce chapitre.

Voici un aperçu des conditions liées à la chute prématurée des fruits

  • arbres dont la teneur en azote est élevée à la fin de l'été;
  • arbres dont le rendement en fruits s'annonce important;
  • journées très chaudes et nuits douces immédiatement avant et pendant la cueillette;
  • arbres privés d'eau ou carencés en bore ou en magnésium;
  • arbres lourdement endommagés par des ravageurs;
  • arbres dont les fruits poussent en grappes qui exercent une poussée sur les gros fruits.
ANA

Des produits comme Fruitone-L et Fruit Fix Concentrate contiennent de l'ANA (acide 1-naphtalène acétique) et sont homologués pour contrer la chute prématurée des pommes.

Notes sur le traitement :

  • Appliquer l'ANA à une concentration de 10 ppm au moment où des fruits normaux et sains commencent à tomber.
  • L'époque précise du traitement est très importante. Il faut savoir distinguer la chute normale des pommes saines avant la cueillette de celle qui est causée par la poussée exercée par les insectes, les maladies ou une carence nutritionnelle.
  • L'ANA est efficace durant 7-10 jours après la pulvérisation.
  • Pour en prolonger l'effet, il faut répéter le traitement à la concentration de 10 ppm 5-6 jours après le traitement initial.
  • Il faut 1-2 jours pour que l'ANA agisse par temps doux, et ce délai peut être plus long par temps frais.
  • Il se peut aussi que l'ANA mette plus de temps à produire son effet si l'on a déjà cueilli des pommes ici et là. Il est donc préférable de faire le traitement le plus tôt possible après qu'on a fini de cueillir des pommes au hasard.
  • L'ANA n'est que localement systémique et doit donc être appliqué sous forme diluée, afin d'obtenir un recouvrement plus uniforme.
  • De grands volumes d'eau ralentissent le séchage et améliorent l'absorption du produit.
  • Les conditions optimales pour l'absorption sont une température se situant autour de 21-24 °C et une humidité élevée.
  • L'absorption est moins bonne sur un feuillage abîmé par les insectes, les maladies ou le gel, ainsi qu'à des températures inférieures à 16 °C.
  • L'ajout d'un mouillant-adhésif non ionique, comme Agral 90, améliore l'absorption de l'ANA dans des conditions météorologiques sous-optimales.

Mises en garde : L'ANA empêche la chute du fruit, lequel continue toutefois de mûrir à un taux accéléré. L'effet sur la maturation augmentera en fonction de la concentration utilisée et du nombre de traitements. Un traitement unique de 10 ppm aura peu d'effet direct sur la maturation.

Les pommes, particulièrement la McIntosh, qu'on a traitées à l'ANA pour en limiter la chute prématurée se conservent mal à long terme dans un entrepôt. Les pommes provenant d'arbres qui ont été traités une deuxième fois avec l'ANA devraient être mises en marché sans tarder. Ne pas appliquer l'ANA moins de 5 jours avant la cueillette. Ne pas faire plus de deux traitements avec ce produit par saison de croissance.

ReTain ®

ReTain (chlorhydrate aviglycine) est un produit qui empêche la chute des pommes, notamment les Gala, Honeycrisp, McIntosh, Red Delicious et Northern Spy. Ce produit réduit la production d'éthylène dans les pommes en voie de mûrissement. Les pommes traitées avec ReTain présentent moins de fissures à l'extrémité pédonculaire et sont moins sujettes à la peau grasse.

Notes sur le traitement :

  • Pulvériser ce produit 4 semaines avant la date prévue de la cueillette.
  • ReTain peut aussi retarder le mûrissement des pommes sur l'arbre, allongeant la période de cueillette d'un cultivar particulier. Bien qu'il freine temporairement le mûrissement des fruits, le traitement avec ReTain peut entraîner une augmentation des solides solubles, de la couleur, du calibre des fruits et de la fermeté des fruits, et une réduction de l'incidence du cœur brun (pommes vitreuses) lorsque les fruits sont cueillis au bon stade de mûrissement.
  • Pour faciliter la cueillette dans les grands vergers, envisager de laisser certaines parcelles non traitées, afin de pouvoir cueillir les pommes à la période de cueillette habituelle, et utiliser ReTain pour retarder la maturité dans des parcelles où l'on veut retarder la cueillette.
  • Cueillir les fruits traités avec ReTain au même stade de maturité interne (mesuré avec les tests à l'iodure d'amidon) que les fruits non traités.
  • Il peut y avoir un délai de 7-10 jours après la date prévue du début de la cueillette des fruits non traités et la date du début de la cueillette des fruits traités au ReTain.
  • Utiliser un sachet de 333 g de ReTain (50 g de matière active) par 0,4 ha (1 acre), plus 0,5-1 L de Xiameter OFX-0309 (surfactant organosilicié)/1, 000 L d'eau.
  • Lorsque la cueillette se fait en une seule fois, appliquer 4 semaines avant la date prévue de cette dernière, corrigée en fonction des différences saisonnières. Il vaut mieux faire les traitements une semaine plus tôt qu'une semaine plus tard. En effet, les pulvérisations tardives n'ont pas beaucoup d'effet, car la production d'éthylène dans la plante peut avoir déjà commencé et parce que ce phénomène est difficile à interrompre une fois enclenché.
  • Lorsque la cueillette se fait en plusieurs fois, appliquer le produit 1 à 2 semaines avant la date prévue de la première cueillette. ReTain ne retardera pas la première récolte, mais retardera la maturation des pommes pour les cueillettes subséquentes.

Mises en garde : Ne pas appliquer de produit protecteur contre le soleil 3 jours avant ou après un traitement avec ReTain. Pour mélanger ReTain avec le surfactant, régler l'agitateur à minimum, car Xiameter OFX-0309 a tendance à mousser. Pour réduire le plus possible la formation de mousse, ajouter Xiameter OFX-0309 en dernier dans la cuve, quand celle-ci est pleine. On ne possède pas de données sur la compatibilité de ReTain avec les produits antimoussants ni sur les résultats du mélange. À part Xiameter OFX-0309, aucun autre surfactant n'est actuellement homologué au Canada pour emploi avec ReTain. Si on réduit la dose de ReTain, on doit maintenir le taux de Xiameter dans le mélange à 0,05-0,1 % v/v (5-10 L/1,000 L d'eau).

Se défaire de toute quantité de bouillie non utilisée à la fin de chaque journée.

Ne pas mélanger en cuve ce produit avec d'autres produits. Les effets du mélange de ReTain avec l'ANA ou des produits à base d'éthéphon, et leurs interactions possibles, n'ont pas été complètement étudiés. L'utilisation de ces produits sur les arbres traités avec ReTain risque de neutraliser ou de diminuer les effets positifs de ReTain.

Ne pas recourir à l'arrosage par aspersion sur frondaison dans les 8 heures qui suivent la pulvérisation.

Corriger les volumes d'eau en fonction de la taille des arbres et de leur espacement. Pulvériser de façon que tout l'arbre soit humecté à fond, mais sans que la bouillie ruisselle, quand les conditions se prêtent à un assèchement lent du feuillage.

Utiliser les réductions de doses en fonction du VFR (volume de frondaison par rang) avec prudence; faire des essais sur quelques rangées ou petites parcelles du verger pour voir si la technique semble convenir. Dans de nombreux vergers, on a constaté que le volume de bouillie de 1,000 L d'eau/ha est suffisant pour maîtriser la taille des porte-greffes.

Pour un maximum de résultats, le pH de l'eau de dilution doit se situer entre 6 et 8.

Pour maximiser les avantages du traitement, ne pas entreposer les fruits traités au ReTain avec des fruits non traités, afin de réduire l'exposition à l'éthylène.

Traiter seulement les arbres qui sont en bonne santé et qui ne souffrent pas de sécheresse, d'une infestation par des insectes, d'une maladie, ou d'un stress nutritionnel. Faire preuve de prudence au moment d'utiliser ce produit sur les souches de Gala, les types Golden Delicious et la pomme Honeycrisp. Ces cultivars semblent réagir davantage à ReTain que la McIntosh. Par conséquent, les traitements avec ReTain faits sur ces cultivars sensibles risquent de retarder la maturité et le développement des fruits.

La période pendant laquelle on cueille les cultivars traités est plus courte, mais se produit plus tard, ce qui réduit le nombre de cueillettes. L'efficacité de la cueillette peut donc s'en trouver améliorée. Il est peu probable que ReTain annule les effets d'un programme de pulvérisation massif de calcium destiné à contrer la tache amère. Les pulvérisations de calcium peuvent hâter le mûrissement des pommes en accélérant la production d'éthylène dans le fruit en cours de mûrissement.

Harvista™

Harvista (1-méthylcyclopropène ou 1-MCP) inhibe la sensibilité du fruit à l'éthylène et permet de ralentir sa maturation. La matière active de Harvista, le 1-MCP, se retrouve également dans SmartFresh, lequel est appliqué sur les pommes après la récolte dans les chambres d'entreposage hermétiques pour améliorer leur conservation. Harvista peut retarder la cueillette de 7 à 14 jours par rapport à la date prévue. Il peut aussi réduire la chute des fruits avant la récolte, diminuer la production d'éthylène dans le fruit et donner aux fruits du temps supplémentaire pour prendre de la couleur et augmenter en calibre, retenir la fermeté du fruit, retarder l'hydrolyse de l'amidon, retarder l'apparition de cœur aqueux ou en réduire l'incidence et améliorer le potentiel de conservation des fruits. Le produit peut aussi avoir un effet sur la coloration en rouge des pommes bicolores ou la retarder.

Notes sur le traitement :

  • Appliquer 5,9-17,7 L/ha de produit, 3 à 21 jours avant la date prévue de la cueillette.
  • Utiliser une dose plus élevée pour les fruits qui sont à un stade de maturité plus avancé.
  • Utiliser une dose plus faible pour les pommes bicolores étant donné que Harvista peut avoir un effet sur la coloration en rouge ou la retarder.
  • Des systèmes d'injection en continu de substances chimiques sont requis pour appliquer le produit.
  • Du Xiameter OFX-0309 Fluid Silicone Surfactant (tensioactif siliconé) peut être ajouté à l'eau à raison de 0,05 % v/v.

Mises en garde : Ne pas appliquer quand les températures sont supérieures à 35° C. Ne pas laisser le produit entrer en contact avec du cuivre.

Utilisation des régulateurs de croissance des poires

Modification de la croissance de l'arbre

Promalin®

Voir Promalin - Modification de la croissance de l'arbre à la section Utilisation des régulateurs de croissance des pommes.

Notes sur le traitement :

  • Pour les arbres de pépinière et pour les poiriers non fructifères, des applications foliaires devraient être faites une fois que les arbres ont atteint la hauteur offrant la ramification latérale souhaitée (p. ex. : 75 cm du sol).
  • Pour les arbres de verger non fructifères, les applications foliaires sont effectuées lorsque la nouvelle pousse terminale atteint environ 2,5-8 cm de longueur (soit autour du stade de la fleur centrale ouverte jusqu'à une semaine après la chute des pétales).
  • Appliquer à raison de 125-500 mL de Promalin par 10 L de bouillie (250-1 000 ppm) pour les arbres non fructifères de pépinière et de verger.

Mises en garde : Promalin mélangé avec de la peinture au latex et appliqué directement sur les bourgeons n'est pas homologué pour les poiriers, mais uniquement pour les pommiers (de pépinière et de verger) et les cerises douces (en verger seulement). Se reporter aux mises en garde mentionnées à la section Réduction du roussissement des pommes.

Utilisation des régulateurs de croissance des petits fruits

Limitation de la croissance des stolons chez les fraisiers

Apogee® ou Kudos 27,5 WDG®

Les fraisiers traités avec Apogee ou Kudos 27,5 WDG (prohexadione de calcium) ont des stolons significativement plus courts que les fraisiers non traités. Apogee ou Kudos 27,5 WDG est recommandé lorsque les stolons ne sont plus nécessaires pour accroître la densité des plants.

Notes sur le traitement :

  • Appliquer avant le début de l'apparition des stolons.
  • Effectuer les traitements subséquents à 14 à 21 jours d'intervalle, pour un maximum de 3 applications par saison de croissance, au besoin.
  • Dans les systèmes de culture de fraisiers insensibles à la photopériode, faire les plantations le plus tôt possible au printemps, puis appliquer Apogee ou Kudos 27,5 WDG après l'enlèvement des premières hampes florales, mais avant que les stolons se développent.
  • Chez les cultivars qui fructifient en juin et qui sont cultivés sur paillis de plastique, utiliser Apogee ou Kudos 27,5 WDG après les plantations dans l'année qui précède la cueillette.
  • Éviter d'utiliser Apogee ou Kudos 27,5 WDG en présence de bourgeons ou de fleurs. Apogee peut réduire la longueur des hampes florales et rendre la cueillette plus difficile.
  • Ne pas appliquer à moins de 21 jours avant la cueillette.
  • L'effet d'Apogee ou Kudos 27,5 WDG dure deux à trois semaines après l'application. Par la suite, la plante produit normalement de la gibbérelline et la croissance se poursuit naturellement.
  • Utiliser 45 g/100 L d'eau (ne pas appliquer plus que 135 g/ha d'Apogeeou Kudos 27,5 WDG).
  • Utiliser suffisamment d'eau pour assurer un recouvrement complet.
  • Toujours mélanger Apogee ou Kudos 27,5 WDG en cuve avec Agral 90 à raison de 50 mL/100 L d'eau. Agral 90 améliorer l'absorption d'Apogee ou Kudos 27,5 WDG par la plante.

Mises en garde : Apogee ou Kudos 27,5 WDG est un outil relativement nouveau à la disposition des producteurs de l'Ontario. Faire l'essai d'Apogee sur une petite superficie en aménageant des parcelles témoins afin d'en évaluer l'efficacité sur différents cultivars et dans différents systèmes de culture.

Toujours mélanger Apogee ou Kudos 27,5 WDG avec une quantité égale, en poids, de sulfate d'ammonium. Le sulfate d'ammonium peut renforcer l'efficacité d'Apogee ou Kudos 27,5 WDG, celle-ci étant moindre en eau dure. Utiliser du sulfate d'ammonium de qualité serricole de haute qualité afin d'éviter l'obstruction des buses. Pour éviter d'en compromettre l'efficacité, s'abstenir de mélanger en cuve Apogee ou Kudos 27,5 WDG et des produits renfermant du calcium, comme le chlorure de calcium.

Utilisation des régulateurs de croissance des cerises douces

Amélioration de la qualité du fruit

(ProGibb® 40 SG and Falgro®)

ProGibb 40 SG et Falgro (acide gibbérellique) retarde de 4 à 5 jours le mûrissement des fruits, ce qui prolonge la période de cueillette et peut retarder la sensibilité au fissurage causé par la pluie. Le traitement augmente aussi le calibre des fruits, leur fermeté et leur résistance aux désordres post-cueillette.

Notes sur le traitement :

  • Dissoudre 20 comprimés de Falgro® dans 1,000 L d'eau pour obtenir une solution de 20 ppm et faire une pulvérisation foliaire jusqu'au ruissellement.
  • Appliquer 21 jours avant la date normale de cueillette, lorsque les fruits sont au stade de la couleur de la paille.
  • Cueillir les fruits une fois qu'ils ont la teinte de rouge souhaitée, mais pas dans les 21 jours qui suivent la pulvérisation.

Régulation de la croissance végétative

Apogee® ou Kudos 27,5 WDG®

Apogee ou Kudos 27,5 WDG (prohexadione de calcium) peut être utilisé pour réduire la croissance des pousses terminales des cerisiers à fruits doux. Le ralentissement de la croissance des pousses terminales devrait contribuer à réduire le temps nécessaire à l'élagage des cerisiers en dormance, en plus d'ouvrir la frondaison pour un meilleur recouvrement lors des pulvérisations et une réduction de la pression exercée par les maladies. Dans le cas des cerisiers à fruits doux, les producteurs peuvent s'attendre à une réduction importante de la croissance des pousses terminales, de l'ordre de 20 à 50 % au cours d'une saison de croissance s'ils utilisent Apogee ou Kudos 27,5 WDG au bon moment et à la bonne concentration.

Notes sur le traitement :

  • En Ontario, la croissance des pousses terminales est habituellement rapide au cours des 6 premières semaines de la saison de croissance.
  • Comme il faut 2 semaines à Apogee ou Kudos 27,5 WDG pour ralentir vraiment la croissance, il est indispensable de faire la première application au moment où les pousses ne font pas plus de 2,5-5 cm. Cette période coïncide habituellement avec la fin de la floraison, alors que les surfaces foliaires ont pris suffisamment d'expansion pour permettre la diffusion d'Apogee ou Kudos 27,5 WDG dans les feuilles.
  • Apogee ou Kudos 27,5 WDG n'aurait pas d'effet préjudiciable sur les abeilles, de sorte que la première application peut se faire avant que les abeilles soient retirées du verger.
  • Employer 45 g/100 L de bouillie diluée (ce qui équivaut à 125 ppm ou 125 mg de matière active/L) et pulvériser en dilué (jusqu'à 3,000 L de solution diluée/ha). Répéter le traitement 14 à 21 jours plus tard.
  • Ne pas dépasser 2 applications/saison de croissance et ne pas pulvériser au total plus de 2,7 kg de produit formulé/ha/saison de croissance.
  • En fonction d'une concentration de 125 ppm et d'un taux de dilution de 2,000 L/ha pour le volume de frondaison par rang, il faudra 1,8 kg de produit/ha (728 g/acre).
  • Ne pas ajouter de calcium aux mélanges en cuve renfermant Apogee ou Kudos 27,5 WDG .

Mises en garde : Un adjuvant (Agral 90, LI-700) devrait être ajouté à Apogee ou Kudos 27,5 WDG pour en améliorer l'absorption par les tissus végétaux. De plus, si l'eau qui sert aux pulvérisations affiche une forte teneur en calcium ou en magnésium (eau dure), il est important d'ajouter à Apogee ou Kudos 27,5 WDG une quantité égale, en poids, de sulfate d'ammonium.

Les effets qu'Apogee ou Kudos 27,5 WDG peut avoir sur la nouaison, le calibre des fruits et le rendement seraient variables, selon les résultats des études publiées. Plusieurs études signalent, dans certains cas, une reprise de la croissance en fin de saison lorsqu'un ralentissement marqué de la croissance a été obtenu en début de saison. Des études rapportent aussi une certaine reprise de la croissance l'année suivant l'application. Il y a donc probablement lieu de tenir compte du moment du traitement dans le choix des concentrations.

Utilisation des régulateurs de croissance des cerises acides

Effet sur le mûrissement du fruit

Ethrel®

De l'éthéphon (Ethrel) peut être utilisé dans les vergers de cerisiers à fruits acides pour affaiblir le point d'attache, favoriser l'uniformité du mûrissement et faciliter la récolte mécanisée.

Notes sur le traitement :

  • Pulvériser Ethrel à raison de 2,75 L/ha (employer approximativement 2,400 L d'eau/ha).
  • Attendre que les fruits grossissent rapidement et que leur teinte vert gazon commence à passer au jaune ou à être légèrement teintée de rouge, ce qui survient habituellement 7 à 14 jours avant le jour prévu pour la cueillette. Cette dose accélère le processus d'abscision (en affaiblissant le point d'attache du fruit), ce qui facilite la récolte mécanisée.
  • Consulter le fabricant pour plus d'information.
  • L'application d'Ethrel au moyen de pulvérisateurs de produits concentrés (c. à-d. qui pulvérisent 1,000 L d'eau/ha ou moins) donne le même résultat en termes d'affaiblissement du point d'attache que les applications diluées. Il est important que le recouvrement soit uniforme.
  • Mélange en cuve : Les données disponibles sur le mélange en cuve d'Ethrel sont rares, sinon inexistantes. Ne pas mélanger ce produit dans la cuve du pulvérisateur avec des fertilisants foliaires ou des composés tels qu'inhibiteurs de fendillement et autres. Bien qu'aucun rapport de la part de producteurs ne fasse pour le moment état de problèmes découlant du mélange en cuve d'Ethrel avec des fongicides et des insecticides d'emploi courant, il est possible que ces produits agissent comme solution tampon pour Ethrel et en réduisent l'efficacité.

Mises en garde : La réaction de l'arbre à une application d'Ethrel est plus rapide s'il fait plus chaud. Pour cette raison, on effectue le traitement uniquement lorsque la température se situe dans la fourchette de 18-30 °C. L'efficacité d'Ethrel dépend également de la vigueur de l'arbre. S'abstenir de pulvériser Ethrel sur des arbres peu vigoureux ou sur des arbres qui ont souffert de la sécheresse, de la maladie ou du gel, comme l'indique la gommose sur le tronc et les charpentières. Ne traiter que les arbres qui sont vigoureux et sains.

Modération de la première fructification

ProGibb® 40 SB et Falgro®

ProGibb 40 SB et Falgro (acide gibbérellique) sont utilisés pour traiter les cerisiers de quatre ans afin de modérer l'abondance de la première fructification. Ce traitement assurera une floraison raisonnable la cinquième année en évitant une floraison et une mise à fruit abondantes qui pourraient avoir pour conséquence de ralentir considérablement la croissance de l'arbre au cours des années suivantes.

Sur des cerisiers à fruits acides Montmorency à maturité qui sont infectés par le virus de la jaunisse du cerisier, des traitements annuels à l'acide gibbérellique peuvent contribuer à maintenir et à prolonger la capacité de l'arbre à fructifier abondamment. Ils réduisent aussi l'incidence des bourgeons stériles, en stimulant la pousse des rameaux latéraux et des lambourdes.

Notes sur le traitement :

  • Traiter environ 3 semaines après la pleine floraison, à partir de la chute des collerettes jusqu'à 2 semaines après la chute.
  • Utiliser des concentrations de 10-15 ppm (la concentration de 15 ppm est la plus employée). Diminuer les doses sur des arbres plus vigoureux. Les doses varient selon l'âge et la vigueur de l'arbre.
  • Ne pas appliquer d'acide gibbérellique sur des arbres soumis à un stress.
  • Appliquer sous forme de bruine fine.
  • Maintenir le pH neutre et inférieur à 8.
  • Traiter à un moment où l'assèchement est lent.
  • Pour des directives précises sur le traitement, notamment sur la dose et l'emploi d'agents d'étalement, voir l'étiquette du produit.

Mises en garde : Respecter un délai d'attente de 21 jours avant la cueillette.

Régulation de la croissance végétative

Apogee® ou Kudos 27,5 WDG®

Apogee ou Kudos 27,5 WDG (prohexadione de calcium) peut être utilisé pour réduire la croissance des pousses terminales des cerisiers à fruits acides. Le ralentissement de la croissance des pousses terminales devrait contribuer à réduire le temps nécessaire à l'élagage des cerisiers en dormance, en plus d'ouvrir la frondaison pour un meilleur recouvrement lors des pulvérisations et une réduction de la pression exercée par les maladies. Peu de données sont disponibles sur la réaction à Apogee ou Kudos 27,5 WDG des cerisiers à fruits acides Montmorency

Notes sur le traitement :

  • En Ontario, la croissance des pousses terminales est habituellement rapide au cours des 6 premières semaines de la saison de croissance. Comme il faut 2 semaines à Apogee ou Kudos 27,5 WDG pour ralentir vraiment la croissance, il est indispensable de faire la première application au moment où les pousses ne font pas plus de 2,5-5 cm. Cette période coïncide habituellement avec la fin de la floraison, alors que les surfaces foliaires ont pris suffisamment d'expansion pour permettre la diffusion d'Apogee ou Kudos 27,5 WDG dans les feuilles.
  • Ce produit n'aurait pas d'effet préjudiciable sur les abeilles, de sorte que la première application peut se faire avant que les abeilles soient retirées du verger.
  • Appliquer Apogee ou Kudos 27,5 WDG à la dose de 1,350 g/ha lorsque les nouvelles pousses terminales font 5-20 cm.
  • Si nécessaire, faire une deuxième application 14 à 21 jours plus tard (un maximum de
    2 applications/saison de croissance est autorisé).

Mises en garde : Respecter un délai d'attente de 21 jours avant la cueillette. Ne pas ajouter de calcium aux mélanges en cuve renfermant Apogee ou Kudos 27,5 WDG . Voir les mises en garde à la section Régulation de la croissance végétative des cerises douces.

Conclusion

Les régulateurs de croissance des plantes jouent un rôle important dans la production d'arbres et de fruits de bonne qualité. Toujours lire l'étiquette du produit et respecter toutes les consignes relatives à la sécurité. Pour plus d'information sur l'utilisation des régulateurs de croissance et le moment idéal des traitements, voir les calendriers de production dans la Publication 360F du MAAARO, Guide de la culture fruitière.

Le présent article a été rédigé par Kathryn Carter et Erica Pate, spécialistes de la culture fruitière, MAAARO, ainsi que par Amanda Green, spécialiste de la culture des fruits de verger, MAAARO.

Remerciements à John Cline, de l'Université de Guelph, Simcoe ainsi qu'à Leslie Huffman et Margaret Appleby (anciennement du MAAARO) ainsi qu'à Julia Reekie, d'Agriculture et Agroalimentaire Canada-Kentville pour leur collaboration.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca