Cinq conseils de gestion pour l'automne!

Planifier la rentabilité. Votre plan de mise en marché est-il en place?

  • Pesez-vous les veaux pour évaluer la quantité de produit à vendre et la rentabilité? Référez-vous à l'Écart prévu dans la descendance (EPD) pour promouvoir la croissance, le taux de persillage et le potentiel de rendement de vos veaux.
  • Vos veaux ont-ils une certification pour des ventes spéciales - comme les veaux vaccinés ou les veaux à valeur ajoutée ou les veaux identifiés « Source Qualified Ontario Calves  (SQOC) » (Certification de la source des veaux de l'Ontario)?
  • Les rampes de chargement et les enclos à bétail sont-ils en bon état avant que vous ne commenciez à manutentionner les veaux et les vaches?

Les visites du vétérinaire

  • Vérifiez l'état de gestation des vaches. Réformez les vaches non gestantes, mais informez-vous des marchés avant. Avez-vous assez d'aliments pour les soutenir jusqu'au milieu de l'hiver, alors que les prix pour les vaches de réforme sont habituellement à la hausse? Ętes-vous en mesure de vendre les vaches aux saillies tardives à un producteur dont le cycle de vêlage serait plus approprié?
  • Y-a-t-il un plan de santé pour les vaches en place et est-il complet? Demandez à votre vétérinaire si c'est le meilleur moment pour vacciner et traiter les parasites ou si c'est plus économique d'attendre au printemps?
  • Pensez à un programme de vaccination de printemps pour les vaches en demande dans les parcs d'engraissement!

Une alimentation riche à l'automne

  • Les vaches taries vont prendre du poids si vous les alimentez. C'est plus facile et plus économique d'engraisser les vaches à l'automne, puis de les laisser puiser dans leurs réserves durant l'hiver et en début lactation.
  • Vérifiez la note d'état corporel (BCS). Portez une attention particulière aux vaches saillies et aux taures de premier vêlage. Supplémenter ces vaches peut être aussi simple que de leur donner les meilleurs pâturages ou de les laisser pâturer en premier, avant les vaches matures (similaire au pâturage à la dérobée).

Une ration raisonnée

  • Faites l'inventaire des aliments en stock maintenant et faites-les analyser. Distribuez les aliments les plus pauvres à l'automne et essayez de conserver les meilleurs fourrages pour les périodes de fin de gestation et lactation. Les analyses vont vous permettre d'équilibrer la ration et d'économiser à certains endroits.
  • Recherchez des aliments additionnels et des prix intéressants. Quand vous savez quels aliments vous avez besoin, vous pouvez être les premiers à les magasiner et, quelquefois, il y a de bons achats à faire à la récolte.  

L'interprétation des données

  • Analysez vos registres. Identifiez les points à améliorer. Ne vous contentez pas de seulement les classer.
  • Assurez-vous que les veaux femelles et les jeunes taureaux que vous gardez se développent selon vos objectifs. Est-ce que le troupeau de vaches réussit à atteindre les objectifs établis - de production et de rentabilité?
  • Est-ce que l'élevage des sujets de remplacement fonctionne bien? Ou devez-vous considérer des ententes d'achat?.
  • Commencez dès maintenant à magasiner le taureau pour l'année prochaine. Dressez la liste de vos besoins et commencez tôt à tester les jeunes taureaux - n'oubliez pas que vous allez vendre ses descendants à son âge.

 


Auteur : Nancy Noecker - spécialiste des élevages vache-veau/MAAARO)
Date de création : 01 juillet 2000
Dernière révision : 20 janvier 2010

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca