La conduite des taureaux d'un an

Bien des facteurs conditionnent la longévité et l'utilité des taureaux que l'on utilise. C'est toujours un moment exaltant de revenir à la ferme avec un jeune taureau fringant. Vous avez investi temps et argent pour l'acquérir. Vous vous êtes donné beaucoup de mal pour évaluer des taureaux et choisir celui qui est le plus apte à enrichir le patrimoine génétique de votre troupeau. Mais bientôt, à mesure que la saison d'accouplements avancera et que vous verrez le taureau fondre à vue d'oeil, vous allez douter du bien-fondé de votre choix et de votre investissement.

Inévitablement, les taureaux d'un an perdent du poids durant leur première saison d'accouplements, mais on peut les aider à limiter cette perte pour prolonger leur vie utile et leur productivité. Le taureau d'un an doit recevoir certains soins dès son arrivée à la ferme. Donnez-lui une ration qui lui permette de continuer à prendre de 2 à 2,5 lb de poids par jour, jusqu'à ce qu'il soit envoyé près des vaches. Veillez cependant à ce qu'il soit en forme mais non trop gras. Laissez-lui la possibilité de se donner beaucoup d'exercice pour renforcer sa musculature.

Lorsque vous le mettrez au travail, faites en sorte qu'il ne se surmène pas. Grosso modo, on ne doit pas donner au jeune taureau plus de vaches qu'il compte de mois. Ainsi, un taureau de 15 mois peut servir 15 vaches. Rappelez-vous qu'en plus de saillir les vaches, il doit aussi apprendre à se comporter en taureau. Observez-le régulièrement pour vérifier qu'il sait aller d'une vache à une autre et qu'il ne se fait pas blesser.

La longueur de la saison est également importante. Un taureau qui passe tout l'été dehors perdra immanquablement plus de poids; son séjour au pré ne devrait pas dépasser 45-60 jours. Si cela ne suffit pas pour que tout votre troupeau soit inséminé, complétez par l'insémination artificielle (IA) pour maintenir la longueur de votre saison de reproduction tout en écourtant la période d'accouplement pour votre taureau.

Une fois séparé des vaches, le taureau doit pouvoir reprendre le poids perdu durant la saison, mais il doit en plus grossir suffisamment pour être à 75 % de son poids définitif à son deuxième anniversaire. Ainsi un taureau qui, en fin de développement, peut atteindre 2 000 lb, doit peser au moins 1 500 livres à l'âge de 2 ans. Par conséquent, si ce taureau pèse 1 250 lb quand on l'achète à l'âge d'un an et qu'il perd 200 lb durant sa première saison d'accouplements, il faudra que son gain de poids soit de 2 lb par jour durant les neuf mois qui précèdent son deuxième anniversaire.

Rappelons-nous que les taureaux d'un an peuvent être utilisés efficacement si nous les sélectionnons avec soin, s'ils sont bien conformés et s'ils bénéficient des soins nécessaires. Nous pouvons protéger notre investissement et augmenter la longévité des taureaux de notre troupeau en leur accordant un minimum de soins, au bon moment.

 


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca