Installations de manipulation des bovins

Qu'il ait un troupeau de dix ou de mille bouvillons, tout producteur de bovins doit avoir des installations de manipulation du bétail (Figure 1). Celles ci offrent beaucoup d'avantages et de possibilités, et elles sont et resteront un élément important du succès de toute entreprise de ce type.

Les installations de manipulation permettent l'utilisation de la technologie actuelle et à venir dans l'industrie. Qu'il s'agisse d'une simple opération de marquage ou de procédures sanitaires complexes, elles permettent au producteur de choisir les outils dont il se servira.

Les installations de manipulation permettent des économies de main-d'oeuvre.

Figure 1. Les installations de manipulation permettent des économies de main-d'oeuvre.

Une bonne installation permet des économies de temps et de main d'œuvre, deux ingrédients très prisés notamment dans les élevages de bovins de boucherie qui sont souvent des entreprises à temps partiel, et elle permet donc de réduire les coûts. Le personnel pourra également préférer se servir d'une structure efficace.

Dans toutes les opérations de manipulation, on doit prendre en compte la sécurité et la santé des animaux et des employés. Les bovins sont souvent beaucoup plus lourds que les personnes qui les traitent et, sur leurs quatre pattes, ils sont également beaucoup plus stables. Dans une bonne installation équipée d'un sol antidérapant, le stress sera réduit et on évitera les ecchymoses coûteuses.

Les opérations de manutention donnent souvent de meilleurs résultats si elles sont exécutées avec une certaine adresse, et elles sont facilitées par un confinement approprié de l'animal. Le producteur pourra aussi se sentir satisfait de la qualité du travail accompli, ce qui représente un autre avantage.

Placer l'installation :

    >
  1. à proximité des animaux à traiter (parc d'engraissement, enclos de ferme, etc.);
  2. là où les véhicules routiers peuvent accéder facilement, et où les camions de transport de bétail auront toute la place pour tourner;
  3. de façon à permettre la mise en œuvre des projets à venir pour l'exploitation.

Dans certaines exploitations, on pourra envisager l'acquisition d'installations de manipulation mobiles.

Le choix du type d'installation doit se faire selon l'exploitation visée, et il dépend de plusieurs facteurs :

  • configuration actuelle des bâtiments et enclos;
  • taille, poids des animaux à traiter en temps normal, et leur nombre;
  • portée des opérations à exécuter;
  • personnel disponible à cette fin.

Lorsque ces paramètres ont été définis, on peut penser au système proprement dit, soit les éléments de base, qui en forment le cœur, et les éléments optionnels ou accessoires.

Les éléments de base se divisent en trois principales parties :

  1. L'enclos de rassemblement, à partir duquel le bétail doit se diriger vers le couloir de service. Un enclos de rassemblement circulaire ou anguleux permet d'orienter le troupeau pour le faire entrer dans le couloir de service en file indienne. Si les parois et les barrières sont pleines, les animaux sont moins exposés aux distractions, et ils voient le couloir de service comme la seule issue possible. Pour améliorer les vieilles installations, il est facile de murer les cloisons ouvertes.
  2. Le couloir de service maintient le bétail en file indienne avant son entrée dans la porte cornadis ou le dispositif de contention. Idéalement, sa longueur devrait permettre d'aligner et de retenir au moins trois animaux. Si le couloir est courbe, il sera plus facile d'y faire circuler le bétail. Il doit être assez étroit pour empêcher les animaux de faire demi tour. Si les murs du couloir de service sont inclinés, on pourra y faire passer des bovins de taille différente sans qu'ils puissent se retourner. Certaines opérations simples peuvent être exécutées dans le couloir de service.
  3. La porte cornadis a pour fonction de retenir les animaux en toute sécurité pendant leur traitement. Il en existe divers types allant du modèle manuel au système à fermeture automatique et hydraulique. Ils doivent être d'utilisation rapide et facile, et on doit pouvoir les régler en fonction de la taille des animaux.

Les éléments optionnels peuvent varier selon la configuration de l'installation et les préférences du producteur, et ils ajoutent à l'efficacité et à la souplesse des opérations.

Les enclos de contention permettent de trier et de retenir les animaux avant qu'ils passent dans l'enclos de rassemblement, ce qui en accélère la manipulation. Ils empêchent également ceux qui ont été traités de revenir se mêler au reste du troupeau.

Le dispositif de contention retient les flancs de l'animal, ce qui permet de mieux le maîtriser. Celui ci a moins tendance à se débattre, et il est donc moins exposé au stress. Beaucoup de ces dispositifs sont équipés de barrières et de panneaux ouvrants qui offrent un meilleur accès aux différentes parties du corps de l'animal.

Les barrières de tri placées le long du couloir permettent de laisser un animal sortir du groupe principal. Elles sont également très utiles si un animal tombe dans le passage. Elles forment généralement une partie du mur du couloir.

Les barrières de blocage, placées le long du couloir de service, empêchent les animaux d'avancer ou de reculer. Elles se déplacent généralement sur une glissière, ou bien elles peuvent s'abaisser verticalement par un système de type guillotine (corde et poulie).

Les barrières antiretour ressemblent aux barrières de blocage, mais elles empêchent simplement les animaux de reculer, tout en leur permettant d'avancer.

Les barres anti coup de pied sont installées derrière l'animal qui est retenu dans le système de contention, et elles protègent l'opérateur. Les logements des barres anti coups de pied doivent être de 12 à 14 pouces au dessus du sol de la case ou du dispositif de contention, et ils doivent être respectivement à 4 pi 6 po., 5 pi 0 po et 5 pi 6 po de la porte cornadis.

Les balances peuvent être placées dans le couloir principal où à proximité, là où le bétail pourra facilement être amené. Certains dispositifs de contention commerciaux sont combinés à des barres de pesage qui sont installées sous eux, la contention et le pesage étant exécutés en une seule opération.

Les barrières et passages pour opérateur contribuent à la sécurité et à la facilité d'opération. Placée derrière le dispositif de contention, une barrière de ce type permet d'arrêter les animaux entrants. Elle laisse également un espace de travail et permet à l'opérateur de se placer derrière l'animal sans avoir à se glisser par dessus les parois du couloir à chaque intervention. Les passages pour opérateur doivent avoir une largeur de 11 à 14 pouces et être placés dans l'enclos de rassemblement, le long du couloir de service ou à tout endroit où vous pourriez vous trouver enfermé et avoir besoin de sortir rapidement.

Les rampes de chargement peuvent partir du couloir de service ou des enclos de contention. Comme les bovins n'aiment pas grimper, la rampe ne doit pas être inclinée de plus de 30 degrés, et elle doit être pourvue de lattes de 2 pouces espacées de 8 pouces. Les animaux montent beaucoup plus facilement une rampe en escalier avec des marches d'une longueur de 12 pouces et d'une hauteur de 4 pouces. Le chargement et le déchargement sont aussi beaucoup plus faciles si les animaux sont en file indienne et si, au sommet de la rampe, ils passent sur une plateforme en entrant dans le camion ou en en sortant.

Comment dois je m'y prendre pour construire une installation de manipulation? Commencez par déterminer vos besoins et votre méthode de travail. Demandez à un voisin de vous montrer son installation, et voyez ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Les expositions et les foires agricoles permettent de voir ce qui existe dans le commerce. Il y a également de bonnes idées dans les publications et la presse populaire. Ensuite, dessinez le plan de l'installation que vous souhaitez avoir (à l'échelle, de préférence). Vous verrez ainsi comment vous pouvez placer les divers éléments dans l'espace dont vous disposez. Il est beaucoup plus facile de déplacer des clôtures sur le papier que lorsque les emplacements des poteaux sont déjà creusés. Une fois satisfait du plan, vous pouvez vous rendre à l'endroit où vous voulez construire votre installation. Vous devrez y reproduire votre plan, en taille réelle cette fois, avec des piquets et de la ficelle. Promenez vous en imaginant le mouvement des barrières et les déplacements du bétail. Ce n'est qu'à ce moment là que vous devriez commencer à creuser l'emplacement des poteaux. Commencez par installer les clôtures, puis ajoutez y les barrières.

Couloir de service à l'intérieur d'une étable

Figure 2. Couloir de service à l'intérieur d'une étable. Innovation, génie et prestation des programmes, MAAARO.

Le texte suivant aidera à interpréter figure 2 :

  • Couloir de chargement (Loading Chute)
  • Couloir (Chute)
  • Dispositif de contention ou balance (Squeeze or Scale)
  • Barrière (Crowding Gate)

Texte

Un plan général d'installation de manipulation de bovins couverte.

Figure 3. Plan général d'une installation de manipulation de bovins couverte. Innovation, génie et prestation des programmes, MAAARO.

Le texte suivant aidera à interpréter figure 3 :

  • Couloir de chargement (Loading Chute)
  • Aire de contention (Holding Area)
  • Dispositif de contention (Squeeze)
  • Barrière pour opérateur (Man Gate)
  • Barrière (Gate)
  • Barrière de blocage (B.G.)
  • Marchepied (Catwalk)
  • Couloir en pente (Sloped Chute)
  • Enclos pour animaux malades (Sick Pens)

Texte

Installations de manipulation du bétail pour une étable à bovins de boucherie à caillebotis et distributeur mécanique d'aliments.

Figure 4. Installations de manipulation du bétail pour une étable à bovins de boucherie à caillebotis et distributeur mécanique d'aliments. Innovation, génie et prestation des programmes, MAAARO.

Le texte suivant aidera à interpréter figure 4 :

  • Enclos de contention pour 25 têtes (Holding Pen for 25 head)
  • Barrière (Crowding Gate)
  • Couloir de service pour 5 têtes (Working Chute for 5 head)
  • Machepied suélevé (Raised Catwalk)
  • Dispositif de contention à angle permettant un meilleur accès (Angled Squeeze for better access)
  • Enclos pour 2 animaux malades (2 Sick Pens)
  • Couloir de chargement au départ du couloir de service (Loading Chute at start of working chute)
  • Enclos pour animaux malades (sick pen)
  • Allée (alley)
  • Enclos à caillebotis (Slatted floor pen)
  • Entreposage (Supplies Storage)
  • Dispositif de contention (Squeeze)
  • Cloison (Partition)
  • Mangeoire (Feed Bunk)
  • Marchepied (Catwalk)
  • Enclos de contention (Holding Pen)
  • 375 pi2 pour 25 têtes (375 sq.ft. for 25 head)
  • Barrière (Crowding Gate)
  • Couloir de service (Working Chute)
  • Couloir de chargement (Loading Chute)

Texte

Ressources

Sites Web

Livres

Cliquez ici pour lire d'autres articles de Boeuf virtuel


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca