La clé du succès avec les pâturages

La saison des pâturages sera déjà commencée au moment où vous lirez cet article. Comme les prix des produits de base atteignent des niveaux jamais vus, il faut réaliser pleinement le potentiel des pâturages pour votre élevage. Quelles mesures avez-vous prises pour maximiser les rendements de vos pâturages cette année?

Le pâturage représente la source d'aliments la plus économique disponible et les possibilités d'améliorer la production sont nombreuses dans la plupart des fermes. Des éleveurs de bovins de boucherie ont rapporté des gains de pâturage jusqu'à 272 kg (600 lb) par acre et de plus de 136 kg (300 lb) par tête grâce à un système de rotation efficace et à une bonne attention aux détails, à la fois dans la conduite des troupeaux et la gestion des pâturages. Un pâturage bien géré sera aussi très compétitif avec tout autre fourrage que vous voudrez bien implanter dans cette superficie.

Photo de bovins de boucherie noirs bien nourris au pâturage.
Fig. 1. Bovins de boucheries au pâturage.

Parmi les étapes importantes pour une production maximale tant des fourrages que du bétail, il faut s'assurer d'obtenir des fourrages dont la croissance et la grosseur des bouchées sont optimales pour les animaux. Pour que les plantes fourragères offrent une croissance maximale elles doivent pouvoir pousser rapidement et le plus longtemps possible pendant la saison de croissance. Avec une hauteur du fourrage à brouter entre 10 cm (4 pouces) et 30 cm (12 pouces), les plantes bénéficient d'une bonne croissance et peuvent capter tout le rayonnement solaire nécessaire à la photosynthèse. Cette hauteur des plants assure aussi que la plante possède un système de racines substantiel capable d'emmagasiner l'eau et les éléments nutritifs tout l'été, et de minimiser les risques d'une période de dormance estivale si le temps devient très chaud et sec. Pour conserver ce niveau de croissance du fourrage, le gérant de pâturage voudra déplacer le bétail vers des pâturages frais environ aux deux jours. Si trop de pâturages sont offerts en même temps il y aura du broutage sélectif et les plantes moins désirables ne seront pas broutées et atteindront la maturité.

Après que la plante a été broutée il lui faut une période de repos, puis elle doit reprendre sa croissance; le repos et la récupération sont deux éléments clés de la gestion des pâturages.

Du point de vue de la conduite de l'animal, c'est la grosseur des bouchées qui sont à la clé de la productivité. Les bovins prennent des bouchées à un taux assez constant pendant environ huit heures par jour. La grosseur des bouchées est la seule variable sur laquelle il est possible d'influer. Si le pâturage présente des bouchées d'une grosseur optimale pour l'animal (10-30 cm) la première étape pour maximiser la prise alimentaire est accomplie. La deuxième étape consiste à offrir du fourrage frais en tout temps. Le bétail n'est pas attiré par du fourrage qui est aplati parce que des animaux s'y sont couchés, ou qui est souillé de fumier ou d'urine. Plus longtemps les animaux restent dans un enclos donné, plus ce dernier comptera un pourcentage élevé de fourrage devenu impropre, d'ou l'importance de transférer fréquemment le bétail à des pâturages frais.

Les clôtures sont des outils privilégiés pour la conduite du bétail et permettre la repousse des fourrages, gérer la qualité et la quantité qui est disponible pour les bovins. Des clôtures électriques semi permanentes ou temporaires, à fil simple ou double, permettent de déplacer le bétail pour atteindre une meilleure performance à la fois des pâturages et du bétail.

Le déplacement du bétail vers un pâturage frais tous les un à deux jours permet d'optimiser la croissance en offrant aux plants le repos et le temps de récupération adéquat (il faut de 15 à 20 jours pour récupérer du broutage en début de saison et de 30 à 45 jours à la fin de l'été). Ces mêmes déplacements d'un ou de deux jours favorisent une grosseur des bouchées optimales pour le bétail tout en fournissant du fourrage frais.

Cette combinaison de fourrage de haute qualité disponible et facilement utilisable favorise une production fourragère de qualité et optimise le rendement du bétail. En appliquant ces deux éléments clés à votre système de pâturages vous rentabilisez au mieux cette partie de votre entreprise agricole.

Cliquez ici pour lire d'autres articles de Boeuf virtuel


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca