Hommage à Tom Hamilton

Tom Hamilton

Les amis, les collègues et les éleveurs du Nord de l'Ontario rendent hommage à Tom Hamilton, un chercheur chevronné du MAAARO, décédé de façon inattendue le 6 février dernier à l'âge de 58 ans.

Avec son humour pince-sans-rire et son attitude professorale, Tom Hamilton a travaillé pendant des décennies en recherche bovine à New Liskeard. Avant d'œuvrer dans le domaine du bétail, il avait d'abord complété une formation en tant que biologiste de la faune. À titre de chercheur agricole, il cherchait toujours des moyens de travailler avec, plutôt que contre, l'instinct naturel des animaux.

Ces recherches portent sur une gamme de sujets, dont des études comparatives sur le vêlage dans le pâturage et le vêlage hivernal dans une étable; le prolongement de la saison de pâturage; l'hivernage efficace des bovins; et l'amélioration de l'efficacité en matière de reproduction.

Tom Hamilton communiquait l'information avec cet humour qui le caractérisait. Quand une mauvaise saison de foin avait pour résultat un trop grand nombre d'échecs de performance au moment du vêlage, il rédigeait une fiche d'information qu'il intitulait « Nouveau-nés en péril ».

Question : « Connaissez-vous cet ingrédient à forte teneur en fibres en lien avec l'été 2008 et la mauvaise performance des veaux nouveau-nés de 2009? »

Réponse : « Si vous avez répondu « Qu'est-ce que du foin de mauvaise qualité? », vous êtes probablement l'un des nombreux éleveurs de bœuf de l'Ontario qui avez connu une saison de vêlage frustrante (donnez-vous 100 points.) »

Derrière son côté amusant, Tom Hamilton était un collègue généreux avec une intelligence de première qualité, déclare le conseiller en développement agricole du MAAARO et ami de longue date Barry Potter. « Tom était brillant », dit Potter. Que ce soit un problème technique ou un problème théorique complexe dans un travail de recherche, « il pouvait vraiment résoudre ces problèmes ».

Tom Hamilton « avait toujours une façon amusante de communiquer l'information », a déclaré Matt Bowman, président de Beef Farmers of Ontario et éleveur de bétail de Témiscamingue, ajoutant qu'il a été « surpris et attristé » d'apprendre le décès de Tom.

Originaire de Kirkland Lake, Tom Hamilton avait pris sa retraite du MAAARO en novembre dernier après 30 ans de service. À l'extérieur du bureau, il était un passionné de la nature, de canoéisme et de villégiature. Il laisse dans le deuil son épouse, Patricia, et ses enfants, William et Kristen. Les dons commémoratifs peuvent être versés à l'hôpital de Témiscamingue.

Réimprimé avec la permission de Ontario Farmer.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca