Comment bien mettre à la terre une clôture électrique

Points clés

  • Une mise à la terre inadéquate est la raison la plus fréquente des défauts de fonctionnement des clôtures électriques.
  • Installez une tige de mise à la terre de 90 cm (3 pi) pour chaque joule de sortie de l'électrificateur.
  • Les tiges de mise à la terre devraient être séparées d'au moins 3 m (10 pi).
  • Les tiges de mise à la terre devraient être à une distance de plus de 23 m (75 pi) de toutes autres prises de terre, conduites d'eau ou services utilitaires. Ontario One Call peut vous aider à déterminer l'emplacement des infrastructures publiques : 1 800 400 2255 ou www.on1call.com. Un localisateur privé peut être engagé pour rechercher d'autres infrastructures enfouies.

Une mise à la terre inadéquate est l'erreur la plus fréquente qui provoque le défaut de fonctionnement d'une clôture électrique. Comprendre l'électricité et tout le jargon associé peut être difficile. Heureusement, l'analogie avec l'eau constitue souvent un excellent moyen d'imaginer l'électricité, et je vais donc faire quelques comparaisons entre l'électricité et l'eau dans cet article.

Pourquoi dois je mettre ma clôture électrique à la terre?

Tout comme l'eau, l'électricité est caractérisé par un courant. Le courant électrique se présente sous la forme d'un flux régulier d'électrons. Comme avec l'eau qui coule vers le bas, les électrons se déplacent dans la direction d'une charge positive telle que le sol (de la même façon que la foudre) ou la borne de mise à la terre de l'électrificateur de clôture. Le métal et l'eau sont des bons conducteurs de l'électricité, car ils retiennent assez bien les électrons et sont relativement denses, ce qui permet au courant électrique de circuler à travers.

Un circuit de matériaux conducteurs est nécessaire pour que le courant électrique circule. Une clôture électrique adéquatement installée est un circuit potentiel. Le courant électrique part de l'électrificateur et circule à travers les fils de la clôture. Les tiges de mise à la terre sont installées et reliées à l'électrificateur. Si un animal touche la clôture, le circuit se ferme, ce qui permet au courant électrique provenant de l'électrificateur de circuler à travers les fils de la clôture, l'animal, dans l'humidité du sol, jusqu'aux tiges de mise à la terre, et de retourner à la borne de mise à la terre de l'électrificateur.

Une clôture électrique constitue un circuit sous tension; ce circuit se ferme lorsque quelque chose touche simultanément le fil sous tension et le sol. Il s'agit en fait d'une barrière psychologique : le bétail apprend à ne pas toucher la clôture car le choc est désagréable. Dans le cas d'une clôture non électrifiée ou d'animaux non entraînés, le bétail peut facilement traverser la clôture, car celle ci n'est pas suffisamment solide pour l'arrêter. Pour être efficaces, la clôture et le système de mise à la terre doivent être installés de sorte à former un circuit, et ils constituent ainsi un moyen pratique de retenir les bovins.

Comment installer un système de mise à la terre?

On peut se procurer des tiges de mise à la terre en cuivre ou en métal galvanisé. Bien que le cuivre soit plus conducteur, il se corrode plus rapidement. Le métal corrodé n'est pas un bon conducteur et peut empêcher que le circuit se ferme. Les tiges galvanisées durent plus longtemps que celles en cuivre, car elles sont protégées contre la corrosion. Les tiges de mise à la terre devraient dépasser du sol de 10 à 15 cm (4 à 6 po). Les colliers de serrage des tiges de mise à la terre sont conçus pour conduire l'électricité entre la tige et le fil de retour, et donnent de meilleurs résultats que les pinces qui ont été improvisées ou conçues pour une fonction différente. On doit s'assurer d'utiliser des colliers en laiton avec les tiges en cuivre, et des colliers d'un métal différent (qui ne se corrode pas) avec les tiges galvanisées. Les pièces risquent de se corroder plus rapidement dans le cas de métaux différents.

La meilleure méthode pour s'assurer que les tiges de mise à la terre entrent en contact avec une quantité suffisante d'humidité dans le sol pour que le circuit se ferme, est d'enfoncer les tiges de mise à la terre jusqu'à 90 cm (3 po) en dessous du niveau de la nappe phréatique pour chaque joule de sortie de l'électrificateur. La nappe phréatique est le niveau en dessous duquel le sol est saturé d'eau, et sa profondeur peut grandement varier suivant l'emplacement. Si le sol est sec ou si la nappe phréatique est profonde, cela risque d'être impossible - on peut dans ce cas vider un seau d'eau sur chaque tige de mise à la terre à intervalles réguliers pour maintenir le contact. La longueur exigée peut être divisée entre les tiges de mise à la terre multiples, mais celles ci doivent être espacées d'au moins 3 m (10 pi), car autrement elles se comporteraient comme une tige de mise à la terre unique.

Dans les endroits où la roche mère est peu profonde, il peut être impossible d'enfoncer des tiges à une profondeur suffisante pour que la clôture soit adéquatement mise à la terre. Certains agriculteurs ont obtenu de bons résultats dans de telles situations avec des plaques de mise à la terre qui sont utilisées pour mettre des maisons à la terre. Celles ci sont vendues dans de nombreuses quincailleries.

Outre l'exigence concernant leur espacement, les tiges de mise à la terre de la clôture doivent être aussi à plus de 23 m (75 pi) des autres prises de terre, conduites d'eau ou services utilitaires de la ferme. Ontario One Call offre un service « appelez ou cliquez avant de creuser », qui permet aux propriétaires de demander une localisation des infrastructures afin de déterminer où les services publics sont enfouis. Ontario One Call exige un préavis de cinq jours ouvrables, mais quelqu'un viendra à la ferme et identifiera les infrastructures enfouies pouvant interférer avec le système de mise à la terre de la clôture. On peut communiquer avec Ontario One Call au 1 800 400 2255 ou en ligne à www.on1call.com. Les propriétaires d'infrastructures enfouies ne sont pas tous enregistrés auprès d'Ontario One Call, et il peut être nécessaire de communiquer individuellement avec des sociétés privées. On peut aussi faire appel à un service de localisation pour localiser ces services ainsi que toute infrastructure installée entre des bâtiments de la ferme, car ceux ci sont généralement installés de façon privée et ne sont pas enregistrés auprès d'Ontario One Call.

Pourquoi certaines clôtures électriques comportent elles des fils de mise à la terre?

En Ontario, le climat influe la conception des clôtures électriques. Si la terre est gelée ou couverte de neige, il peut être difficile de réaliser un contact électrique; il y a beaucoup d'air dans la neige, et la glace retient plus fortement les électrons que l'eau liquide. Il est fréquent qu'un animal qui touche un fil sous tension ne ferme pas le circuit. Pour cette raison, de nombreuses clôtures sont installées avec une alternance de fils sous tension et de terre, et constituent ainsi un système de retour par la terre. Les fils sous tension sont connectés à la sortie de l'électrificateur, tandis que les fils de terre sont connectés aux tiges de mise à la terre. Si un animal touche le fil sous tension et le fil de terre en même temps, il ferme le circuit et reçoit un choc. Les clôtures électriques peuvent ainsi fonctionner durant toute l'année.

Avec un système de retour par la terre, on installe habituellement les tiges de mise à la terre le long de la clôture tous les 400 m (1 300 pi) afin d'améliorer le système de mise à la terre.

Comment puis je savoir que ma clôture est adéquatement mise à la terre?

Un voltmètre en contact avec les tiges de mise à la terre devrait indiquer moins de 400 V. Si la lecture est supérieure à 1 000 V, une autre tige de la mise à la terre devrait être ajoutée au système.

Une autre indication que la clôture n'est pas adéquatement mise à la terre est la présence de tensions parasites. Une tension parasite est une différence de potentiel électrique entre deux endroits où la tension ne devrait pas être différente. Dans le cas des clôtures électriques qui ne sont pas adéquatement mises à la terre, il est courant d'entendre un tic tac sur un téléphone fixe, d'avoir des difficultés à maintenir une connexion Internet lorsque l'électrificateur fonctionne ou encore d'avoir des interférences avec la réception radio ou télévision. Il peut aussi arriver parfois qu'une mauvaise mise à la terre provoque la transmission d'un courant à travers des pièces métalliques ou des conduites d'eau; si des bovins refusent de boire, déterminez si leur auge n'a pas été accidentellement électrifiée.

La plupart des problèmes ont pour cause un manque de tiges de mise à la terre, l'installation de tiges de mise à la terre dans des endroits inadéquats ou encore la corrosion ou le desserrage des colliers des tiges de mise à la terre.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca