Sélectionner et réformer pour avoir des vaches efficaces

L'une des décisions les plus importantes dans une exploitation vache-veau est la sélection des génisses de remplacement. Que la sélection se fasse au moment du sevrage ou quelque temps plus tard, choisir celles que vous allez conserver aura un impact sur la rentabilité future de votre troupeau de vaches. Au cours des années où les veaux se vendent à bons prix, il est difficile de rationaliser et de conserver beaucoup de génisses. Toutefois, une année où le prix du veau est bas est un bon moment pour conserver un certain nombre de génisses et, à la fois, envisager une réforme sévère du troupeau de vaches.

Les vaches sont souvent réformées pour des raisons fonctionnelles : elles sont non gestantes, ont des pattes en mauvais état, un pis médiocre, un état de chair médiocre ou un tempérament " désagréable ". L'éleveur se doit d'examiner de plus près l'efficacité de ses vaches et l'uniformité du troupeau. Dans la plupart des troupeaux, il existe de grandes variations dans le type et la taille des vaches. On estime que 70 % ou plus des coûts de production du veau sont dans l'alimentation requise rien que pour l'entretien du troupeau de vaches. Avoir des vaches efficaces est essentiel à la réussite financière d'une exploitation vache-veau. Travailler avec des vaches efficaces et faciles à mener, semble une approche logique pour maintenir les coûts d'intrants bas.

À quand remonte la dernière fois que vous avez pesé vos vaches? La plupart des éleveurs de bovins sous-estiment le poids de leurs vaches adultes. En général, les vaches les plus grosses coûtent plus cher à entretenir. Elles ont des besoins en aliments plus élevés et requièrent un complément alimentaire. Elles coûtent tout simplement plus cher. Examinez les vaches les plus grosses de votre troupeau et demandez-vous ces trois questions :

  1. Sèvrent-elles des veaux plus lourds?
  2. Leurs veaux sont-ils assez gros pour compenser l'alimentation additionnelle requise par la vache?
  3. Ces veaux se vendent-ils avec une prime significative par rapport aux veaux plus légers du troupeau?

Une étude à l'université de l'État du Dakota du Nord a démontré que les vaches les plus grosses (1600 livres) ont non seulement sevré des veaux à des poids largement inférieurs en pourcentage de leur poids corporel, mais ont en fait sevré des veaux plus légers par rapport aux vaches plus petites (1200 livres). Une étude intéressante par John Lawrence de l'état de l'Iowa a démontré qu'en réalité les veaux des vaches les moins coûteuses ont généré un revenu d'élevage plus élevé.

Les économies d'échelle sont une solution pour réduire les coûts par vache et peuvent mener à une plus grande rentabilité. Calculez combien de vaches additionnelles de 1200 livres vous pourriez garder avec la même quantité d'aliment, si vous aviez moins de vaches de 1600 livres.

Quand vous considérez l'importance de la taille de la vache adulte à la rentabilité économique, la sélection de sujets de remplacement efficaces et de taille moyenne peut s'avérer primordial au succès d'un élevage de vaches de boucherie. L'élevage de génisses de remplacement supérieures exige un programme de reproduction spécialisé, qui peut ne pas être pratique pour un bon nombre d'exploitations vaches-veaux. Une autre solution est de se procurer des génisses chez les éleveurs-sélectionneurs qui se spécialisent dans ce type d'élevage. Il y a des éleveurs en Ontario dont la spécialité est de produire des lignées maternelles de génisses. Pour bon nombre de producteurs, particulièrement ceux qui ont des troupeaux plus petits, obtenir des femelles de remplacement de ces troupeaux spécialisés est le moyen le plus simple et le plus rentable de sélectionner les sujets de remplacement.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca