Le test de mammit de Californie (CMT) est un bon outil !

Le test de mammite de Californie (CMT) a été développé à la fin des années 1950 à l'Université de la Californie. Il a été découvert que certains types de détergents, lorsqu'ils étaient ajoutés au lait, causaient une réaction de gélification dont l'importance concordait avec des comptages de cellules somatiques (CCS) plus élevés.

Comment le test CMT fonctionne-t-il et que mesure-t-il?

Lorsqu'elle est mélangée avec du lait, la solution CMT réagit avec l'ADN des cellules somatiques. Les cellules somatiques sont principalement composées de globules blancs, également connus sous le nom de leucocytes. Plus le mélange contient de globules blancs, plus le degré de gélification sera élevé. Quand une chèvre a une infection mammaire, son corps envoie des globules blancs à la mamelle afin de combattre l'infection. Le lait et la solution CMT se gélifient proportionnellement au nombre de globules blancs présents dans le mélange, ce qui indique la gravité de l'inflammation.

Le test CMT peut-il aider à résoudre un problème de Bactoscan?

Le test CMT est un bon outil pour surveiller les comptages de cellules somatiques. Cependant, de nombreux producteurs ont constaté que le CMT peut également être utile pour résoudre des problèmes de Bactoscan. Une chèvre avec une mammite subclinique n'a pas les symptômes habituels correspondant à une mammite, comme un pis gonflé et douloureux ou un lait anormal. La mammite subclinique est donc une source d'infection qui peut passer inaperçue. Parfois, les chèvres atteintes de mammite subclinique peuvent évacuer des bactéries en grand nombre, ce qui a pour effet de hausser le compte Bactoscan du réservoir. Dans pareils cas, le test CMT peut être utilisé pour aider à identifier la chèvre qui est responsable du nombre élevé de cellules somatiques et du compte Bactoscan élevé du réservoir.

Utilisation du test CMT

Pour effectuer un test CMT, on utilise normalement le premier lait, bien qu'on puisse également utiliser les premiers jets. Il est possible d'analyser un échantillon de lait de chaque moitié du pis ou un échantillon composite regroupant les deux moitiés. Pour faire le test, le producteur doit recueillir environ 2àml de lait dans chaque godet de la palette CMT. Il doit ensuite incliner la palette presque à la verticale pour jeter le trop-plein de lait et ne laisser qu'environ 2ml de lait dans chaque godet. Il prend ensuite le flacon compressible qui contient le réactif CMT et en ajoute 2dans les godets. Il mélange ensuite le réactif et le lait par un mouvement circulaire de la palette. La réaction résultante dépendra du nombre de cellules somatiques dans le lait. La principale erreur que les producteurs font lors de ce test est d'ajouter une trop grande quantité de lait et de réactif dans les godets, ce qui fausse les résultats et rend la gélification difficile à observer.

Interprétation du test CMT

La notation du test CMT est très subjective, en ce que chaque personne effectuant le test peut interpréter différemment les résultats. C'est le plus grand inconvénient du test CMT. Les producteurs devraient commencer par bien comprendre à quoi ressemble un résultat positif et négatif d'un test CMT (se référer au tableau 1, ci-dessous). Le test CMT peut être fait sur des chèvres fraîches vêlées, toutefois, le lait d'une chèvre fraîche vêlée peut se gélifier davantage, même en l'absence d'une mammite subclinique importante. Il en est de même avec le lait d'une chèvre en lactation avancée. C'est la raison pour laquelle les résultats des tests CMT effectués sur des chèvres fraîches vêlées et des chèvres en lactation avancée ne sont pas toujours fiables.

Avantages et inconvénients

Le test CMT présente un certain nombre d'avantages. Il est, entre autres, assez précis pour le comptage des cellules somatiques individuel d'une chèvre. En outre, le test CMT est relativement peu coûteux, et il est simple et facile à utiliser. Malheureusement, la notation et l'interprétation des résultats peuvent varier selon l'usager, et le comptage des cellules somatiques exact n'est pas atteint. Gardez à l'esprit que les résultats des tests effectués sur des chèvres fraîches vêlées et des chèvres en lactation avancée peuvent être discutables.

Notation
Réaction
Description de la réaction visible
Interprétation (CCS vache)
-
Négatif
Le mélange demeure liquide et lisse. Réflexion parfaitement claire du liquide au fond de la palette.
0-200 000 cellules/ ml
T
Trace
Le mélange devient un peu visqueux. On peut facilement le voir en inclinant la palette vers l'avant et vers l'arrière et en observant comment le mélange bouge dans le fond du godet. On peut voir un reflet déformé dans le fond du godet. À ce niveau de notation, la viscosité a tendance à disparaître rapidement si on continue à agiter le fluide.
150 000-500 000 cellules/ml
1
Faiblement positif
Plusieurs agglutinations distinctes apparaissent, mais aucune tendance à une gélification globale. La réaction est réversible si on ajoute un peu de lait et peut disparaître si on continue à agiter la palette.
400 000 - 1 500 000 cellules/ ml
2
Clairement positif
Le mélange s'épaissit immédiatement et se transforme en gel. Lorsque le mélange est soumis à un mouvement circulaire, il a tendance à se déplacer en périphérie du godet sous la forme d'une masse laissant une traînée derrière elle. Si vous inclinez la palette et que vous laissez le mélange déborder du godet, la masse gélatineuse peut être sectionnée.
800 0005 000 000 cellules/ ml
3
Fortement positif
La gélification se produit et la surface du mélange devient bombée. Le mélange a l'apparence d'un œuf. La partie bombée au centre peut adhérer au fond du godet. Si vous inclinez la palette et que vous laissez le mélange déborder du godet, vous ne pourrez pas interrompre l'écoulement, toute la masse va se déverser en même temps.
Comptage largement supérieur à 5 000 000 cellules/ml

Auteur : Programme de salubrité des produits laitiers - Direction de l'inspection des aliments/MAAARO
Date de création : 10 décembre 2013
Dernière révision : 03 mars 2016

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca