La prévention des antibiotiques dans votre lait

Puisque les résidus dans le lait peuvent être imputables à une mauvaise utilisation d'antibiotiques à la ferme, les producteurs doivent s'assurer de prendre les précautions nécessaires, lorsqu'ils soignent le bétail avec des antibiotiques.

Procédures à suivre

  • N'administrez de médicaments que sur l'avis de votre vétérinaire.
  • Suivez les instructions exactes du vétérinaire, quant à la méthode d'administration (intramusculaire, orale, etc.), au dosage et au moment de l'administration.
  • Identifiez les animaux soignés au moyen de marques ou de bandes. Assurez-vous que toutes les personnes qui participent à la traite sachent quels animaux ont été soignés et suivent des procédures de traite particulières.
  • Assurez-vous que le lait des animaux soignés n'entre pas dans le réservoir à lait.
  • Respectez la période de retrait précisée par votre vétérinaire.
  • Préparez un dossier écrit et permanent des animaux soignés, des dosages, des dates d'administration et des périodes de retrait (lait et viande).
  • Si vous êtes incertain de la présence de résidus d'antibiotiques, analysez le lait au moyen d'une trousse de dépistage d'inhibiteurs appropriée avant le retour des chèvres soignées dans le groupe à traire.

Étapes à suivre si vous avez trait par erreur un animal soigné

    Si vous avec trait un animal soigné et suspectez que le lait est entré dans le réservoir à lait :
  • Arrêtez de traire les animaux.
  • Jetez le lait qui se trouve déjà dans le réservoir à lait.
  • Rincez et lavez bien tout l'équipement de traite, y compris les tuyaux, les canalisations et le réservoir à lait, avant de reprendre la traite.

En cas de suspicion, testez

Si vous êtes incertain de la présence d'antibiotiques dans votre lait, analysez-le avant de le livrer. Des trousses de dépistage à la ferme d'antibiotiques sont également offertes aux producteurs qui souhaitent effectuer leurs propres analyses. Des trousses d'analyse spécifiquement conçues pour le lait de chèvre sont offertes pour le dépistage des familles de drogues suivantes : bêta-lactamines, tétracyclines et sulfamides. Chaque test a ses propres avantages et limites quant au coût, à la rapidité, à la sensibilité et à l'efficacité. Veuillez noter que certaines trousses d'analyse ne sont approuvées que pour le lait de vache et qu'elles pourraient donner des résultats d'analyse inexacts avec du lait de chèvre. Assurez-vous d'obtenir la trousse d'analyse appropriée à la sorte de lait et d'antibiotique concernée.

Des services d'analyse sont offerts par les cliniques vétérinaires, par certains transformateurs et par le Laboratoire de l'agriculture et des aliments de l'Université de Guelph, que vous pouvez joindre au 1-519-767-6299 (numéro sans frais : 1-877-863-4235). Vous pouvez également consulter le site Web du Laboratoire (en anglais seulement).

Les grands fournisseurs de trousses d'analyse du marché des produits laitiers nord-américains sont CHARM Sciences et Idexx Laboratories (en anglais seulement, en Amérique du Nord).

Figure 1: Trousse d'analyse SNAP

Figure 1: Trousse d'analyse SNAP

Un résultat positif au test de dépistage d'inhibiteurs pourrait également être causé par :

  • Des aliments médicamenteux;
  • Un nettoyage incomplet de TOUT l'équipement de traite après la traite par inadvertance d'une chèvre soignée;
  • Le non-ajout d'une marge de sécurité à la période de retrait du lait (le métabolisme de l'animal soigné pourrait être plus lent que prévu, ce qui ralentirait le taux de médicament quittant le système de l'animal);
  • L'utilisation d'une combinaison de médicaments pour soigner un animal, ce qui pourrait prolonger la période de retrait au-delà de celle qui est requise pour chaque médicament individuel;
  • L'administration de médicaments au moyen d'une méthode différente de celle qui est stipulée (par exemple, intramammaire plutôt qu'intramusculaire), ou l'administration d'une dose plus élevée que celle qui est recommandée;
  • Le retrait du lait uniquement des moitiés soignées.

Pour de plus amples renseignements sur ce que vous pouvez faire pour empêcher les antibiotiques d'aboutir dans votre réservoir à lait, consultez la fiche de renseignements Détection des résidus d'antibiotiques dans le lait de chèvre, ou communiquez avec votre spécialiste du lait cru.


Auteur : Bruce Keown, Brenda Norris/MAAARO
Date de création : 27 août 2014
Dernière révision : 28 février 2018

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca