Liste de vérification pour le changement ou l'ajout d'un réservoir à lait.

Utilisez la liste qui suit pour vous assurer que vous avez tenu compte des choses importantes à faire au moment d'installer un réservoir à lait (« réservoir ») plus large ou un réservoir additionnel dans votre laiterie.

Avant le changement

  • Informez le MAAARO du changement de réservoir à lait. Un numéro d'identification devra être attribué au deuxième réservoir par le MAAARO aux fins d'identification des échantillons de lait.
  • Informez le MAAARO de la date à laquelle le réservoir sera remplacé ou ajouté. Le personnel du MAAARO vérifiera, avant la première utilisation du réservoir, si le réservoir et l'installation de ce dernier sont conformes aux exigences réglementaires.
  • Le réservoir doit être placé à au moins 60 cm (2 pi) du mur ou de tout objet fixe comme un autre réservoir, un évier ou un réservoir à eau chaude. Il est nécessaire de garder un espace libre autour du réservoir à lait pour le nettoyage et le ramassage du lait.
  • La sortie du réservoir doit être située à proximité de l'orifice pour tuyau souple à au moins 120 cm (4 pi) du mur afin de permettre au préposé au classement du lait en réservoir (PCLR) de raccorder le tuyau servant à acheminer le lait.
  • Dans certains cas, il peut être nécessaire d'utiliser un deuxième orifice pour tuyau souple. Rappelez-vous que les tuyaux utilisés pour l'acheminement du lait par les préposés au transport sont d'une longueur limitée. Le réservoir et l'orifice pour tuyau souple doivent être placés de manière à ce que le PCLR puisse facilement raccorder au réservoir le tuyau servant à acheminer le lait.
  • Le drain du plancher de la laiterie, avec siphon, doit être situé à au moins 60 cm (2 pi) de la sortie du réservoir et non pas sous ce dernier. Si l'emplacement du drain doit être modifié, il faudra probablement briser le béton, couler une autre dalle et aménager une pente dans le plancher jusqu'au drain.
  • L'installation d'un plus gros réservoir à lait peut aussi exiger un plus gros réservoir d'eau chaude. Les gros réservoirs à lait utilisent de très grosses quantités d'eau chaude.
  • En l'absence d'échelle jusqu'à l'ouverture du réservoir, on doit utiliser une échelle ou un escabeau qui peuvent être nettoyés et qui servent uniquement à cette fin.
  • L'ouverture du réservoir doit être facile d'accès et il faut qu'il y ait suffisamment d'espace pour que le PCLR soit en mesure d'inspecter et d'échantillonner le lait ainsi que faire la lecture de la jauge.
  • Les appareils d'éclairage de la laiterie doivent être situés de manière à permettre au PCLR de faire le classement du lait et d'en mesurer les quantités. Assurez-vous que les lumières dans la laiterie sont protégées par des boîtiers ou des revêtements incassables.

Le jour du changement de réservoir

  • Communiquez avec votre courtier en lait ou votre transporteur et demandez l'heure de ramassage la plus hâtive possible. Le changement du réservoir à lait représente une bonne journée de travail pour le producteur et le fournisseur du matériel; il est donc recommandé de prévoir suffisamment de temps pour effectuer les travaux.
  • Le nouveau réservoir à lait doit être mis à niveau et étalonné par le fournisseur de matériel avant sa première utilisation et un document écrit qui atteste que le réservoir a été étalonné conformément aux instructions doit être transmis au MAAARO.
  • Dans le cas d'un remplacement par un plus gros réservoir, le fournisseur devra mettre à jour les instructions relatives au lavage du réservoir.
  • Tout panneau ou porte retirés pour faciliter le déplacement des réservoirs doit être remis en place rapidement.
  • Dans de nombreuses circonstances, l'arbre agitateur du réservoir doit être abaissé pour assurer l'agitation du lait la première fois.
  • Si vous avez besoin d'une louche d'échantillonnage à long manche, communiquez avec votre fournisseur pour en obtenir une.
  • C'est la responsabilité du producteur d'avoir une louche propre à la disposition du PCLR. Consultez un spécialiste du lait cru du MAAARO afin de connaître les méthodes recommandées pour l'utilisation et l'entretien des louches d'échantillonnage.

Réservoirs à lait cloisonnés

Avec l'accroissement de la taille des exploitations laitières et l'augmentation de la production, les gros réservoirs à lait sont de plus en plus courants. Dans les laiteries modernes, on retrouve souvent de plus gros réservoirs dont une partie se trouve dans un autre local séparé par une cloison. Cette installation vers une seconde salle intérieure (comme le local de services) est acceptable à la condition que la salle en question soit entretenue et assainie. Pour ce type de réservoir, vérifiez les points suivants :

  • Le tuyau d'évent doit être à l'intérieur de la laiterie.
  • Les espaces entre la cloison et le réservoir doivent être bien scellés dès que possible afin d'empêcher l'entrée des ravageurs et de débris dans la laiterie. Il s'agit d'un travail qui exige de la précision et qui devrait être effectué par un menuisier expérimenté.
  • Prévoyez un dispositif de protection additionnel autour du joint d'étanchéité de l'agitateur pour prévenir la contamination.

Si une partie du réservoir est à l'extérieur, on doit prévoir une semelle de fondation afin de protéger le réservoir du gel.

Il est nécessaire de garder un espace libre autour du réservoir à lait pour le nettoyage et le ramassage du lait.

Il est nécessaire de garder un espace libre autour du réservoir à lait pour le nettoyage et le ramassage du lait.


Auteur : Mike Foran, Programme de salubrité des produits laitiers du MAAARO
Date de création : 01 août 2016
Dernière révision : 04 juillet 2018

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca