Extrait de : Le Contrôle des Maringouins sur des fermes Chevalines

Depuis 1999, le virus du Nil s'est répandu à travers l'Amérique du Nord. La première mesure préventive consiste à vacciner tous les chevaux. Le plus gros défi est le contrôle des maringouins qui propagent le virus. Il y a près de 75 espèces de maringouins au Canada qui éclosent dans l'eau et qui se nourrissent du sang.

Différentes espèces sont spécifiques aux oiseaux, reptiles ou mammifères (incluant les humains). Il y en a qui pique les oiseaux et les mammifères et prédominent tard l'été. Le contrôle de ses « agents relais » est critique dans la prévention du transfert du virus du Nil des oiseaux aux chevaux et humains.

Cycle de vie du maringouin

Les maringouins ont un cycle de vie à quatre stages : œuf, larve, nymphe et adulte. Seules les femelles ont besoin d'un repas de sang pour développer leurs œufs. Les mâles et les femelles se nourrissent du nectar pour l'énergie. Une femelle peut prendre 2 ou 3 repas de sang et développer quelques cents œufs chaque fois. Les maringouins peuvent vivre de 4 à 8 semaines. Les femelles pondent leurs œufs dans ou à proximité de l'eau qui éclosent en larves. À la surface de l'eau, les larves se transforment en nymphes avant d'émerger en adulte. Le cycle peut être de moins de 10 jours. L'espèce de maringouin qui répand le virus du Nil est le Culex pipiens, l'agent relais primaire dans le transfert de ce virus des oiseaux infectés vers les humains et les chevaux. Une femelle Culex fécondée survie durant l'hiver dans des endroits à l'abri (des tanières, caveaux et égouts), émergeant au printemps pour un repas de sang avant de pondre.

Réduire les lieux de reproduction des maringouins - la première ligne de défense.

Les maringouins Culex se reproduisent dans l'eau stagnante . Alors, il serait bon d'éliminer l'eau qui stagne afin de réduire le nombre de sites de reproduction. Les méthodes suivantes sont utilisées :

  • Identifier les endroits qui accumulent l'eau après le pluie incluant les dépressions et des sillons de pneus. Si l'eau y reste pour plus de 7 jours, vous avez un lieu de reproduction potentiel. Marquer ces endroits sur un schéma du site pour évaluation. Remplir les dépressions et des sillons avec du gravier ou autre matériel.

  • Éliminer les structures qui accumulent l'eau incluant les canisses, pots, rebuts de pneus, les excédages bouchés, les décorations de pelouse et les réservoir de stockage. Vider les bains d'oiseaux aux deux (2) jours, couvrir les barils de pluie avec un écran moustiquaire étanche.

  • Localiser les bassins de captage et des entrées de drain. Ils peuvent exiger des traitements de larvicides. Débloquer les fossés pour laisser l'eau couler. Utiliser une pompe submersible pour drainer l'eau des marées temporaires.

  • Drainer ou couvrir les piscines ou les pataugeoires non fonctionnelles. Utiliser des produits chimiques pour que l'eau ne stagne pas. Ouvrir les piscines en avril pour prévenir le développement des larves qui peut survenir si la piscine n'est pas ouverte avant la fin de mai ou juin.

  • Faire des gros trous de drainage dans les rebuts de pneus qui sont utilisés pour tenir des tarpaulins.

  • Des aérateurs réduisent ou préviennent les maringouins de se reproduire dans les étangs.

  • Consulter le Ministère des Ressources Naturelles (MRN) avant de stocker de l'eau avec des poissons. Stocker des étangs avec des espèces (perche, truite arc-en-ciel) qui mangent les larves des maringouins. Ne pas stocker les étangs avec un déboucheur vers des eaux naturelles avec du poisson qui n'est pas indigène.

  • Utiliser les poissons rouges dans les réservoirs de stockage que l'on ne vide pas aux 3 - 4 jours. Ils contrôlent les algues et les larves de maringouins.

  • Les marais ne doivent pas être touchés ni changés à moins de risque exceptionnel de la santé humaine dû aux maringouins porteurs de maladies. De la consultation avec les autorités du MRN est obligatoire.

Réduire l'exposition - La 2e ligne de défense

Prendre les précautions contre les piqûres de maringouins.

  • Porter des vêtements de couleur pâles, chemises à manches longues, culottes longues et bas. Mettre des couvertures " refroidissantes " et des " masques à mouches " sur les chevaux pour réduire la surface du corps exposée. Les masques à mouches sont faits de moustiquaire transparent et n'obstrue pas la vision du cheval.

  • Utiliser un insecticide selon les directives. Appliquer initialement sur une petite surface du cheval en cas de mauvaises réactions.

    • Les produits qui contiennent du pyrethrin, resmethrin, et permethrin sont plus efficaces contre les mouches que les maringouins.

    • Les produits à base de DEET (N,N………) sont les plus efficaces. Il n'y a qu'un produit DEET enregistré pour l'utilisation des chevaux et des humains soit le : Vet Tek ……………. Un produit DEET de 23% a donné une protection moyenne de 301.5 pendant une période de 37.6 minutes et de 4.4% et d'une période de 5.7 heures pour les humains (débutant de l'application à la première piqûre). Noter que les produits à base de DEET peuvent causer des dommages aux rayons, acétatess, dynel, plastiques ou aux surfaces peintes.

  • Éviter de sortir les chevaux entre le crépuscule et l'aube. Les mouches de visage dérangent les chevaux entre tard le matin et tard en après-midi. Il est difficile pour les propriétaires de trouver un temps exempt d'insectes quand les chevaux veulent brouter.

  • Éviter de faire de la selle ou de mettre des chevaux dans des endroits propices aux maringouins, ex. : des pâturages bas, humides ou dans la brousse. Les pâturages ouverts aux vents sont préférables.

  • S'assurer que votre grange a des moustiquaires étanches. Les moustiquaires à grandes dimensions qui s'ouvrent de côté ou par le bas pour couvrir les entrées larges sont disponibles commercialement.

  • Utiliser les lumières incandescentes jaune ou fluorescentes, moins attrayantes pour les maringouins dans la grange!

Attention aux Insecticides pour chevaux :

Beaucoup de produits utilisés par les propriétaires sont disponibles en vaporisateur à main et contiennent du permethrin et/ou du pyrethrin en concentration variées (ex. 0.5%). Il faut toujours bien lire l'étiquette et suivre les conseils du manufacturier.

Les Pesticides pour le Contrôle des Maringouins - La troisième ligne de Défense

Les producteurs agricoles peuvent engager une compagnie licenciée pour évaluer leurs besoins et appliquer les pesticides pour le contrôle des maringouins. Ces compagnies sont listées dans les pages jaunes de bottin téléphoniques. Au Québec, une compagnie commerciale doit détenir une licence du Ministère de l'Environnement pour appliquer des larvicides (pour contrôler les larves du maringouin) ou adulticides (pour contrôler les maringouins adultes volants). Les propriétaires et producteurs doivent mettre de l'effort sur la protection personnelle et l'élimination des sites de reproduction avant de penser aux pesticides.

Larvicides

Les larvicides sont utilisés là où on ne peut pas réduire ou enlever de l'eau stagnante. Pour des programmes de virus du Nil : réduire les stages immatures des maringouins avant qu'ils deviennent adultes et s'éparpillent. Les larvicides sont appliqués et consommés par les larves. Les larves réduisent leur consommation avant chaque mue; alors le «timing» précis est essentiel pour un contrôle efficace.

Adulticides

Les adulticides réduisent le nombre de maringouins adultes; peuvent être utilisés pour le contrôle de la population adultes porteurs de virus du Nil quand ils atteignent des niveaux critiques. Les adulticides sont appliqués quand la cible est la plus active et est plus efficace quand les conditions météorologiques sont idéales (ex. nuit clair, température de 15C et + avec un vent de 5 à 8 km/h). Les produits enregistrés contiennent de malathion, proxopur, pyrethroids et pyrethrins.

Les producteurs agricoles peuvent utiliser les adulticides pour utilisation domestiques en aérosol, brumeuse ou arrosoir en réservoir chez-eux sans licence. Les propriétaires de chevaux restreignent l'utilisation à l'intérieur des étables avec arrosoirs à main ou des brumeurs à chronométrage. Il y a plusieurs produits disponibles dans les centres de jardins et quincailleries.

Les producteurs agricoles peuvent acheter des pesticides pour extermination sur la ferme incluant le contrôle des adultes autour des animaux et bâtiments. Appliquer selon les indications, s'assurer que l'application se fait aux endroits cibles et s'assurer de ne pas nuire aux voisins. Les adulticides peuvent avoir de l'effet seulement pour un court laps de temps dû à la capacité des maringouins de voler ailleurs.

Les alternatives aux pesticides

Les études ne démontrent pas que les prédateurs naturels : les chauve-souris, hirondelles, martinets, libellules ou autres sont efficaces pour réduire les populations de maringouins. Selon Santé Canada, les plantes de citiosa ne contiennent pas assez d'huile citronnelle pour avoir un effet et les produits à base de citronnelle paraissent avoir un effet de sensibilisation dermatique et peuvent causer des réactions allergiques. L'ultraviolet, lumière noire, appareil sonic ou des traps ou " zappeurs " ne sont pas démontrés comme étant efficaces. Les résultats des traps avec le monoxide de carbone et octinal ne sont pas concluant. Les études ne supportent pas l'alimentation du cheval avec de l'ail et du cidre de pomme.

Conclusion

Il n'y a pas de garanties pour le virus du Nil. Alors, gérez votre propriété de façon à réduire le risque d'entrer en contact avec des maringouins affectés et protéger vos chevaux en utilisant la vaccination.


Protégez-vous et votre cheval

  • Assurez-vous que votre cheval soit bien protégé avec le vaccin du Virus du Nil.

  • Faites, ou faites faire par un professionnel, une évaluation du site et éliminez tout site de reproduction des maringouins, si possible. Évaluez les sites de reproduction qui ne peuvent pas être éliminés et choisissez la meilleure méthode pour prévenir la reproduction.

  • Si, vous choisissez un pesticide, bien lire l'étiquette et respectez toutes les précautions pour protéger les humains, les animaux de compagnie et le bétail.

Liens connexes

Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales

Les Pesticides et le Contrôle des Maringouins

Ministère de l'environnement

Santé Canada

Préoccupations liées à la santé

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée - la Ligne INFO du ministère de la Santé 1 800 268-1154 (Appels sans frais en Ontario seulement)

Santé Canada

 


Auteur : Dr. Bob Wright - scientifique vétérinaire, chevaux et animaux non traditionnels/MAAARO
Date de création : 01 juillet 2003
Dernière révision : 01 juillet 2003

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca