Lutte contre la coccidiose - Programmes d'alternance et de rotation d'anticoccidiens destinés à l'industrie avicole

En quoi consistent les programmes d'alternance et de rotation d'anticoccidiens?

Ces programmes sont conçus pour prévenir l'apparition de la résistance aux anticoccidiens et améliorer ainsi la santé intestinale des volailles ainsi que leur conversion alimentaire.

L'alternance d'anticoccidiens est une méthode qui consiste à utiliser deux anticoccidiens différents ou plus au cours de la période de croissance du troupeau. L'alternance de produits donne de meilleurs résultats que l'utilisation d'un médicament unique. En procédant ainsi, on administre le médicament le plus approprié aux différentes étapes de croissance; ainsi, le médicament qui convient le mieux est utilisé au démarrage et un autre produit est administré pour la croissance et la finition. La période de retrait du médicament est l'aspect le plus important dans le cas des médicaments utilisés dans les moulées de finition.

Exemples de programmes d'alternance réalistes :

  • Coban:Stenorol:Clinacox - idéal en hiver
  • Coxistac:Avatec - idéal en été
  • Coxistac:Stenorol - en hiver ou en été
  • Coxistac:Clinacox -en hiver ou en été

La rotation est associée à une décision volontaire de changer le ou les médicaments utilisés, à un moment précis, soit tous les quatre mois, après deux lots, ou encore dans le cadre d'un programme d'hiver ou d'été, etc. L'opposé d'un programme de rotation consiste à administrer le ou les mêmes médicaments en continu, pendant une période indéterminée, soit habituellement jusqu'à ce qu'un problème survienne ou jusqu'à ce qu'un nouveau médicament soit offert sur le marché. Les programmes d'alternance de médicaments peuvent être utilisés parallèlement aux programmes de rotation, c'est-à-dire qu'il est possible de prendre une décision pour avoir recours à un programme d'alternance (médicament A et médicament B) pour l'été 1995. Dans le cas du programme hivernal, d'autres médicaments peuvent être administrés en alternance, et il également possible d'utiliser un seul médicament.

Exemple d'un programme de rotation (changement aux 4 mois) :

  • 1re rotation (mai-août) - ionophore, c.-à-d. Coxistac
  • 2e rotation (septembre-décembre) - non-ionophore, c.-à-d. Clinacox
  • 3e rotation (janvier-avril) - alternance Coban:Stenorol

Pourquoi utiliser les programmes d'alternance et de rotation?

La résistance à un médicament signifie que ce dernier ne protège plus l'animal; la résistance se reconnaît le plus souvent au faible poids de l'animal pour son âge ainsi qu'à une mauvaise conversion alimentaire, plutôt que par les symptômes cliniques de la maladie.

Il est reconnu que l'utilisation continue de tout anticcocidien est associée à l'apparition de résistance. Un programme idéal d'administration d'anticoccidiens devrait tenir compte de la résistance possible à certains produits et préserver ainsi l'efficacité des nouveaux produits. Les programmes d'alternance permettent d'atteindre cet objectif en favorisant l'utilisation du médicament approprié à chaque circonstance. Les programmes de rotation sont également efficaces, car ils éliminent la résistance à une famille précise de médicaments grâce à l'utilisation de produits dont le mode d'action est totalement différent.


Auteur : Dr. Maurice W. Smith
Date de création : 27 mars 1995
Dernière révision : 29 novembre 2007

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca