Enrichissement pour les porcs

Introduction

En 2014, le Conseil national pour les soins aux animaux d'élevage du Canada a publié une mise à jour du Code de pratiques pour le soin et la manipulation des porcs. La présente fiche décrit les exigences et les recommandations relatives à l'enrichissement.

L'information présentée ici est un résumé de la «Section 1.8 Enrichissement» du Code de pratiques :

Exigences et Pratiques Recommandées

Exigences :

« Divers types d'enrichissement environnemental doivent être offerts aux porcs en vue d'accroître leur bien-être par l'amélioration de leur environnement physique et social. »

Pratiques recommandées:

  1. « Offrir aux porcs un accès permanent à divers types de jouets suspendus comme des bandes de tissus ou de caoutchouc, des distributeurs de paille, ainsi que des jouets laissés librement sur le sol, dans les types de logements où l'utilisation de substrats risque de nuire aux systèmes de gestion du fumier. »
  2. « Offrir des matériaux d'enrichissement physique comme de la paille, du foin, du bois, de la sciure de bois, du compost de champignons, de la tourbe ou un mélange de ces derniers, de manière toutefois à ne pas nuire à la santé des animaux, et uniquement lorsque les matériaux peuvent être utilisés en toute sécurité. »

Buts de l'enrichissement

Selon le Code de pratique, les objets et activités d'enrichissement améliorent le bien-être des animaux en rehaussant leur environnement physique ou social. Les objectifs des mesures d'enrichissement sont de :

  • accroître le nombre et la diversité des comportements normaux;
  • prévenir l'expression de comportements anormaux, ou réduire leur fréquence et leur gravité;
  • augmenter l'utilisation positive de l'environnement;
  • améliorer la capacité de l'animal à surmonter les comportements indésirables ou les conditions physiologiques difficiles.

Types d'enrichissement

L'environnement dans le bâtiment d'élevage peut être amélioré par divers types d'enrichissements :

  • Social contact direct ou indirect avec d'autres porcs;
  • Occupationnel des mesures d'enrichissement psychologique qui distraient ou stimulent l'animal, ainsi que des activités qui favorisent l'exercice;
  • Physique modifier les enclos ou cages des porcs ou ajouter des accessoires comme des objets, des matières ou des structures;
  • Sensoriel stimuli visuels, auditifs, olfactifs, tactiles et gustatifs;
  • Nutritionnel présenter divers types d'aliments ou de nouveaux aliments ou changer les méthodes de distribution des aliments.

Points à retenir

Les porcs peuvent rapidement perdre de l'intérêt pour un objet d'enrichissement; les meilleurs types d'enrichissement sont donc complexes, modifiables, malléables, destructibles et potentiellement ingérables.

Les matériaux et objets d'enrichissement doivent être inspectés régulièrement afin de s'assurer qu'ils ne causent pas de problèmes de santé ou qu'ils ne présentent pas un risque de salubrité alimentaire.

Les objets qui favorisent le mâchement et le fouissement permettent aux porcs d'éviter les comportements comme de mordre les oreilles ou la queue de leurs congénères ou la succion du nombril et le mâchement compulsif.

L'enrichissement n'a pas besoin d'être coûteux, et les articles peuvent souvent être fabriqués à partir de matériaux déjà présents sur la ferme (chaînes, morceaux de tissu, boyaux, bois, paille, etc.).

Le Code de pratiques pour le soin et la manipulation des porcs (2014) peut être téléchargé à partir du site.

Ce site sera disponible en français bientôt. Nous nous excusons de cet inconvénient. Pour tout renseignement sur ce site, veuillez vous adresser : Centre d'information agricole au ag.info.omafra@ontario.ca.


Auteur : Laura Eastwood - Spécialiste de la production porcine/MAAARO
Date de création : 16 novembre 2016
Dernière révision : 16 novembre 2016

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca