Les dangers à la ferme : se tenir informé et respecter les consignes de sécurité

N'importe quel genre de travail comporte des risques; c'est pourquoi les employeurs et les travailleurs doivent en être conscients et se montrer vigilants. L'agriculture ne fait pas exception. Ainsi, le fumier liquide et les silos à grains représentent deux sources de dangers à cette époque de l'année en raison des activités qui se déroulent à la ferme.

Le sulfure d'hydrogène, le dioxyde de carbone, le méthane et l'ammoniac sont des sous-produits naturels de la décomposition de la matière organique et peuvent être désignés sous le nom de gaz de fumier. En l'absence de précautions appropriées pour prévenir leur accumulation à des concentrations dangereuses, ces gaz peuvent présenter un réel danger pour les travailleurs ou le bétail dans une exploitation porcine. Les risques d'accident grave diminuent toutefois lorsque toutes les personnes qui travaillent à proximité de fumier liquide comprennent les propriétés et les dangers associés à ces gaz nocifs.

Ces gaz peuvent devenir dangereux lorsque le fumier est brassé dans la fosse, lorsqu'on enlève les bouchons ainsi qu'au moment du transfert le fumier, de la fermeture des bâtiments d'élevage et s'il y a formation de mousse. Dans ces cas, il est essentiel d'intervenir comme s'il y avait présence réelle de danger et de prendre les précautions appropriées. Toujours ventiler les lieux, se montrer très vigilant, s'informer au préalable des dangers et refermer les bouchons immédiatement. S'informer de ce qui peut causer le dégagement soudain de ces gaz et savoir d'où provient l'air qui entre dans le bâtiment. Utiliser de préférence un détecteur de sulfure d'hydrogène et un détecteur multigaz offerts sur le marché et qui peuvent sauver des vies.

Pour plus d'informations sur ces gaz et sur les autres gaz dangereux à la ferme, consulter la fiche technique du MAAARO intitulée " Gaz dangereux " ou l'article sur ce sujet paru dans le numéro du mois d'août de L'infOpinion de l'industrie porcine.

À cette période de l'année, le nettoyage à la ferme des silos à grains ou de maïs avant d'y entreposer la nouvelle récolte est une autre tâche qui comporte des risques. De fines particules de poussière et des spores de moisissure peuvent se soulever lorsque le vieux grain ou maïs est déplacé ou lorsqu'on utilise de l'air comprimé ou un aspirateur pour le nettoyage. Porter un masque anti-poussière N95 ou N99 en manipulant du grain afin de se protéger contre les dangers. Éviter de se déplacer sur le haut d'une ancienne pile de grains, car ce qui peut sembler une surface stable risque en fait de s'effondrer subitement.

Chaque fois qu'on pénètre dans un espace confiné, comme un silo d'entreposage ou une fosse à fumier, toujours s'assurer de prendre les précautions qui s'imposent : vérifier si l'air est respirable et si l'espace est ventilé; s'assurer que tout l'équipement est verrouillé; utiliser un cordage de sécurité et s'assurer de la présence d'une autre personne qui pourrait immédiatement porter secours en cas d'urgence et voir les gestes de l'éventuelle victime ou savoir qu'elle tire sur la corde, par exemple.

Pour plus d'information sur la sécurité à la ferme, voir le site Web de la Farm Safety Association (en anglais seulement).

Il est important de connaître les dangers associés aux tâches qu'on effectue et de prendre les précautions appropriées ainsi que de se tenir informés et de respecter les consignes de sécurité.

Related Links


Auteur : Jaydee Smith, chargée de programme, système de production porcine/MAAARO
Date de création : 12 décembre 2011
Dernière révision : 12 décembre 2011

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca