Application et au transfert des connaissances (ATC)

Chaises disposées en cercle autour d'une ampoule électrique représentant le partage des connaissances.

Le but de l'ATC est de favoriser le transfert des connaissances de la recherche aux applications pratiques.

Dans cette page :

Définition

ATC est un acronyme pour application et transfert des connaissances. Au MAAARO on définit ce concept comme étant le transfert des connaissances de la théorie à la pratique par l'entremise de la synthèse, de l'échange, de la dissémination, du dialogue, de la collaboration et du « courtage » entre les chercheurs et les utilisateurs des résultats des recherches. Toutes les propositions de recherches doivent être assorties d'un plan d'application et de transfert des connaissances (ATC).

Historique de l'utilisation du concept en recherche

En Ontario, ce concept est fortement associé au domaine de l'agriculture. Le premier représentant de la « vulgarisation » agricole en Ontario a été embauché en 1906. Depuis, les experts en vulgarisation agricole en Ontario ont surtout offert des conseils pratiques liés au transfert technologique, souvent en étroite collaboration avec l'Université de Guelph et ses collèges affiliés (Ridgetown et Kemptville).

Les procédures de développement international appliquent les connaissances tirées des progrès technologiques et issus de la recherche pour venir en aide aux pays en développement. En 2000, l'application des connaissances (AC) s'est taillé une place plus importante dans le domaine de la recherche en santé à l'Institut de recherche en santé du Canada (IRSC).

Depuis 2008, l'application et le transfert des connaissances (ATC) ont été intégrés aux programmes de financement de la recherche du MAAARO. En 2009, l'Agri-food and Rural Link KTT Program a été lancée par l'Université de Guelph dans le cadre du partenariat MAAARO-Université de Guelph.

Différentes disciplines décrivent le phénomène du transfert des connaissances de la théorie à la pratique de différentes manières et en utilisant un grand nombre des termes différents.

Termes connexes

Autres termes fréquemment utilisés pour référer aux activités d'ATC :

  • Travail de proximité
  • Vulgarisation agricole
  • Transfert de technologie
  • Communications agricoles
  • Partage de la science
  • Brevets et licences
  • Partage de connaissances
  • Mobilisation des connaissances
  • Dissémination des connaissances
  • Mise en œuvre des résultats de recherche
  • Vulgarisation des connaissances
  • Utilisation des connaissances
  • Et plusieurs autres

Processus en matière d'ATC

L'application et le transfert des connaissances réfèrent à la dissémination et à l'utilisation des connaissances par l'entremise de différents procédés qui permettent de transférer plus rapidement les avantages des résultats de la recherche pour les différents groupes d'utilisateurs :

  • l'échange;
  • la synthèse;
  • la dissémination;
  • le dialogue;
  • le partenariat;
  • et le courtage entre les chercheurs et les utilisateurs

Objectifs et impacts

La mission, la vision, les objectifs et les impacts de l'application et du transfert des connaissances (ATC) dans les programmes de financement de la recherche du MAAARO sont indiqués ci-dessous.

Vision

Les secteurs de l'agriculture, de l'alimentation et rural s'adaptent avec succès aux conditions changeantes et aux besoins sociaux par la mise en application des connaissances issues de recherches fondées sur la demande.

Mission

Aider à mobiliser les capacités synergiques uniques des différents intervenants en recherche dans la mise au point de projets de recherche fondés sur la demande liés aux secteurs de l'agriculture, de l'alimentation et rural de l'Ontario et à favoriser la mise en application des connaissances générées par ces recherches.

Objectifs

Les objectifs clés pour l'ATC en recherche sont les suivants :

  1. que la recherche soit réalisée en utilisant une approche basée sur les besoins, ou sur les demandes;
  2. que les connaissances produites par la recherche soient utilisées rapidement.

Impact

L'impact de l'ATC dans cette recherche est considéré à trois niveaux :

  1. Programme - la recherche qui est utilisée dans des processus de vulgarisation agricole traditionnel et de transfert technologique pour altérer des programmes. Englobe des interlocuteurs de l'ensemble de la chaîne de valeur.
  2. Politique - la recherche est inspirée de failles dans la politique et produit des résultats que le gouvernement peut utiliser dans le cadre du processus d'élaboration de politiques.
  3. Commercialisation - la recherche conduit à des applications pratiques dans le développement ou l'amélioration de produits ou technologies économiquement viables à l'intérieur de la chaîne de valeur. An plan de la commercialisation, l'auditoire cible peut inclure des entreprises intéressées à homologuer le produit ou la technologie ou à contribuer à sa mise en marché, ainsi que des groupes ou organisations qui facilitent le lien entre la recherche et le marché.

Ces trois niveaux ont typiquement des auditoires cibles différents, aux besoins différents; différentes approches en matière d'ATC devront donc être utilisées.

Le rôle d'un courtier du savoir

Un « courtier du savoir » joue un rôle très important dans le transfert rapide des connaissances de la théorie à la pratique.

Le rôle du courtier du savoir consiste à :

  • mettre les gens en relation pour qu'ils partagent et échangent des connaissances;
  • comprendre les deux « mondes » et mettre en relation les utilisateurs de la recherche et les chercheurs pour favoriser la mise en pratique des connaissances;
  • s'efforcer de surmonter les obstacles;
  • communiquer avec les intervenants/utilisateurs;
  • aider les chercheurs, le personnel du transfert des connaissances et les utilisateurs à prendre en main le tissage de liens et le transfert de connaissances.

Le constructeur de pont

Figure 1 : Le constructeur de pont

Pratiques exemplaires

Les pratiques exemplaires suivantes ont été compilées à partir d'une revue de la littérature actuelle sur l'utilisation des connaissances issues de la recherche :

  1. L'application et le transfert des connaissances (ATC) ne sont pas « faits par accident », ils sont « faits sur mesure » par le biais d'un plan d'ATC. L'ATC commence à l'étape de la planification de la recherche.
  2. Les groupes d'utilisateurs des résultats de la recherche sont cernés, définis et impliqués dans le processus.
    • Comprendre les auditoires (ou utilisateurs) de votre recherche :
      • Qui sont-ils?
      • Quels sont leurs intérêts et leurs besoins?
      • Quels sont les termes, les concepts et le langage qu'ils comprennent?
      • Messages clés : Si vous pouviez transmettre seulement trois éléments à votre auditoire au sujet de votre recherche, quels seraient-ils?
      • Quelle est la meilleure méthode de communication pour votre auditoire : face-à-face, médias sociaux, réunions pour parler des politiques, articles dans les journaux?
  3. Les liens, les associations, les partenariats et les réseaux entre les chercheurs et leurs utilisateurs sont définis et actifs pour permettre l'accès aux connaissances et favoriser la circulation des connaissances.
  4. Les chercheurs et les utilisateurs des résultats de la recherche travaillent en étroite relation ou en équipes collaboratives pour la durée de la recherche.
  5. Des ressources sont allouées à l'application et au transfert des connaissances et les institutions de recherche, les courtiers du savoir et les institutions d'ATC ont la capacité et l'infrastructure interne requises pour soutenir et favoriser l'application et le transfert des connaissances.
  6. Le plan en matière d'ATC est mis en œuvre rapidement par l'entremise d'activités de transfert à l'intention des utilisateurs.
  7. Des incitatifs et des programmes de reconnaissance et de récompense sont liés à l'ATC.

Ressources supplémentaires

  1. La Boîte à Outils sur l'application des connaissances, (ed) Gavin Bennett et Nasreen Jessani, Sage India, IDRC/2011-05-13 (développement international) - site Web en anglais seulement
  2. Réseau canadien de l'eau, - Advice from Research Users on Facilitating Research Partnerships pdf - en anglais seulement (ressources naturelles et environnement seulement)
  3. From Research to Practice: A Knowledge Transfer Planning Guide - Institute for Work and Health (PDF 190 kb - an anglais suelement) (soins de santé)
  4. Institutes de recherche en santé du Canada (IRSC) Publications de l'Application des connaissances et la commercialisation (soins de santé). Elles comprennent des modules d'apprentissage, des renseignements en matière d'évaluation, des études de cas et d'autres ressources.
  5. Modèle de plan d'ATC (doc - en anglais seulement) - ressources en matière d'application des connaissances de la Sick Kids Foundation (soins de santé)
  6. De la recherche à l'action (en anglais seulement)
  7. Knowledge Broker Forum (en anglais seulement)
  8. Health Evidence Tools (en anglais seulement)
  9. Knowledge Synthesis, Transfer and Exchange in Agri-Food Public Health: A Handbook for Science-to-Policy Professionals (en anglais seulement)
  10. Clear language eresources (en anglais seulement)

Modèle pour l'ATC

Le modèle pour l'application et le transfert des connaissances illustré à la figure 1 ci-dessous (aussi disponible en format PDF de 11.08 ko) souligne les concepts clés de l'application et du transfert des connaissances. Ces concepts, combinés à la gestion des données et aux liens et échanges, génèrent un flot des connaissances qui aide à créer des ATC fructueux dans un programme de recherche. Le modèle illustre que les connaissances passent dans un projet de recherche par un processus de création, d'application, de transfert, d'utilisation pratique et, finalement, d'évaluation.

Les chercheurs et les groupes d'utilisateurs sont les joueurs centraux dans ce processus. Ils doivent se connaître mutuellement et échanger et coproduire les connaissances. La gestion des données et les activités de lien et d'échange soutiennent l'ensemble de ce processus de circulation des connaissances.

Modèle d'application et de transfert des connaissances

Figure 1. Modèle d'application et de transfert des connaissances

Autres sujets d'intérêt


Pour plus de renseignements :
Courriel : research.omafra@ontario.ca

Auteur : Elin Gwyn, Research Analyst, Knowledge Management/RIB
Date de création : 24 novembre 2010
Dernière révision : 24 février 2015